Publicités

Les bactéries humaines pourraient être le secret de l’endurance sportive

Les bactéries humaines pourraient être le secret de l’endurance sportive

Une étude publiée dans Nature Medicine révèle que le secret de l’endurance athlétique et de la performance accrue n’est pas la créatine, les graines de chia ou le jus de betterave, mais plutôt un groupe de bactéries présentes dans l’intestin des coureurs de haut niveau.

En isolant le groupe, connu sous le nom de Veillonella, les chercheurs ont pu tester son impact sur les souris post-ingestion-et celles qui ont ingéré la bactérie ont couru 13% plus longtemps que les souris qui ont reçu une souche différente. Les Veillonella survivent en consommant du lactate, le sous-produit d’un exercice intense qui induit la fatigue. Les scientifiques espèrent, maintenant qu’ils se sont familiarisés avec cette bactérie, qu’ils pourront produire une boisson ou un supplément probiotique qui améliorera la performance et l’endurance sportives quotidiennes.

En savoir plus sur NPR.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :