Ce site vous montrera exactement à quel point vous devriez avoir honte de voyager en avion : Plane Shame

Le concepteur Victor Muller a conçu cet outil interactif pour l’aider à comprendre l’impact de ses propres déplacements intercontinentaux. N’importe qui peut l’essayer.

Tout le monde pourrait être plus conscient de son empreinte carbone. Mais il faut savoir que la réduction des déchets alimentaires et la mise sur le marché de sacs réutilisables n’auront pas beaucoup d’impact, du moins en comparaison d’une chose importante : les vols intercontinentaux.

Une nouvelle visualisation appelée « Plane Shame » montre la différence dans les moindres détails. Le site vous demande de saisir une origine et une destination, puis de traduire instantanément comment l’empreinte carbone de ce vol correspond à la fonte des glaces dans le monde. Juste en dessous, il y a un tableau interactif où vous pouvez choisir parmi une liste de changements de style de vie respectueux du climat, comme devenir végétarien, en utilisant uniquement des ampoules LED, et en mangeant uniquement des aliments locaux. Le tableau compare directement les émissions de carbone que ces mesures permettent d’économiser par rapport à l’impact de ce vol.

[Image : courtoisie de Victor Müller]

Pour un seul vol aller-retour de San Francisco à Stockholm, il faudrait faire tous les changements de style de vie sur la liste de la visualisation, y compris l’abandon complet de la voiture, le végétarisme et la réduction à zéro des déchets alimentaires, pour être encore plus près de compenser la quantité d’émissions de carbone du vol (et ce ne serait pas encore suffisant). Les chiffres sont basés sur une étude de 2017 qui quantifie l’impact des actions individuelles sur la réduction des émissions et sur le calculateur d’émissions de vol MyClimate, qui a été produit par le Climate Protection Partnership.

[Image : courtoisie de Victor Müller]

Le plus grand défaut de Plane Shame est qu’il ignore les facteurs structurels en jeu lorsqu’il s’agit du changement climatique. Beaucoup affirment que ce n’est pas la responsabilité des individus de réduire leurs émissions de carbone (même si c’est moralement bon) parce que ce n’est tout simplement pas suffisant pour faire une différence (comme je disais pour Wren). Ce sont plutôt les gouvernements et les entreprises qui doivent changer la nature de leurs activités. Après tout, un rapport publié en 2017 révèle que seulement 100 entreprises sont responsables de 71 % de toutes les émissions depuis 1988.

Cela n’empêche pas les gens de ressentir négativement l’impact de leur mode de vie sur la planète. Pour Victor Muller, le concepteur de sites Web et de caractères basé à Stockholm qui a créé la viz, Plane Shame a commencé comme un projet personnel lorsqu’il a réalisé que voyager autant était mauvais pour la planète. Il venait de passer une année entière à faire 10 allers-retours entre Stockholm et San Francisco. « Tout a commencé comme un moyen pour moi de devenir un meilleur consommateur « , dit-il. « C’était mon projet personnel sur ma honte d’avoir volé autant. »

M. Muller dit qu’il n’essaie pas de faire honte à qui que ce soit d’autre, même si c’est en fin de compte ce que fait le site Web. Malgré tout, la conception claire de l’information de la visualisation constitue un moyen simple d’aider les gens à être un peu plus conscients de la façon dont leur mode de vie contribue au changement climatique.

VIa Fastcompany

Me concernant, et je pense que nous sommes assez nombreux dans ce cas, les voyages sont rares : vous réalisez cela quand vous remplissez les questionnaires de sondage et qu’on vous demande combien de fois vous avez pris l’avion ces derniers mois… et que cela remonte à l’été dernier…
Je trouve que c’est bien de nous faire prendre conscience que chaque chose que nous faisons, multipliée par les choses que les autres font aussi, nous rendent « coupables » ou du moins en partie contributeurs à l’état dans lequel se trouve notre planète, mais il reste encore un gros boulot à faire : ouvrez Instagram et allez pointer du doigts les gens qui agitent leur vie et leur vacances, ouvrez la les magazines et la télévision et condamnez toutes ces publicités pour des choses que nous nous offrons pour nous récompenser et nous sentir heureux… C’est dommage que nous devions nous tourner vers plus d’humilité et de raison par la menace que le ciel va nous tomber sur la tête.

 

1 commentaire sur “Ce site vous montrera exactement à quel point vous devriez avoir honte de voyager en avion : Plane Shame”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.