Le nouveau système d’amorti de Nike est comme porter des sacs de haricots aux pieds.

Les nouvelles semelles Nike Joyride rendent la course à pied beaucoup plus amusante qu’elle ne l’est.

Vous ne pensez probablement pas beaucoup aux semelles de vos chaussures. Mais c’est le travail des ingénieurs Nike de mettre un ressort sous votre talon, littéralement.

Cette semaine, Nike a annoncé un nouveau système d’amortissement composé de plus de 10 000 petites perles qui agissent comme de petits amortisseurs. Appelé Nike Joyride, le système a une série de quatre poches réparties le long de la plante du pied, chacune avec une quantité différente de perles en fonction de la quantité de coussin dont votre pied a besoin à l’impact.

[Image : Nike]

Lorsque votre pied touche le sol, l’air entre les billes s’échappe par la semelle, ce qui aide à contrecarrer la force de l’impact. L’entreprise affirme que Joyride a une meilleure absorption des chocs de 14 % que les semelles de ses autres chaussures.

« L’une des grandes idées pour Joyride est de rendre la course à pied facile, en permettant aux coureurs de continuer à courir tout en donnant un jour de congé à leurs jambes « , explique Will Moroski, directeur principal de la gamme de produits pour Nike Running, dans une vidéo promotionnelle pour Joyride.


[Photo : Nike]

Parce que les perles bougent avec votre pied, la semelle Joyride devient personnalisée pour vous grâce à l’utilisation – un peu comme la façon dont un sac de haricots adhère à votre forme lorsque vous vous asseyez. Pour obtenir ce genre d’effet de  » poufs « , les ingénieurs de Nike ont essayé 150 matériaux différents avant d’atterrir sur une combinaison de plastique et de caoutchouc appelée TPE pour les perles (oui ce sont bien ces TPE qui sont des catastrophes écologiques). Le résultat, c’est qu’on est censé avoir l’impression de  » faire des bulles « , dit Nike.

Comme beaucoup d’entreprises de chaussures de sport de nos jours, Nike a fait connaître ses efforts pour réduire les déchets et utiliser des matériaux recyclés dans ses chaussures. L’entreprise affirme que les semelles Joyride peuvent être recyclées dans le cadre du programme Reuse-A-Shoe de Nike, bien que l’on ne sache pas si les perles et leur procédé de fabrication sont vraiment durables. Le TPE est un matériau synthétique utilisé dans tout, des pièces automobiles aux tapis de yoga.

Les premières chaussures avec la semelle Joyride, appelée Nike Joyride Run Flyknit, sont maintenant disponibles pour les membres Nike et seront disponibles pour le grand public le 15 août pour 180 $.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.