Publicités

Gibbs Farm en Nouvelle Zélande : un gigantesque jardin de sculptures regorgeant de curiosités innovantes.

Gibbs Farm en Nouvelle Zélande : un gigantesque jardin de sculptures regorgeant de curiosités innovantes.

En 1991, l’entrepreneur et collectionneur d’art Alan Gibbs a acheté une propriété sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande qui est maintenant connue sous le nom de Gibbs Farm. Immédiatement après son achat, Gibbs savait que la propriété finirait par devenir le lieu de rencontre par excellence des sculptures géantes et des terres agricoles ondulées.
Au cours des 25 dernières années, Gibbs a embauché 22 sculpteurs renommés de partout dans le monde pour construire des sculptures abstraites imposantes sur les collines ondulantes de la parcelle de 1 000 acres. Chaque mois, la ferme est ouverte au public pendant une journée, au cours de laquelle les visiteurs auront l’ultime chance d’assister à l’adaptation unique de sculptures novatrices à un environnement extérieur.

L’une des sculptures les plus célèbres de la ferme Gibbs est peut-être « Horizons » de Neil Dawson, qui ressemble à un gigantesque morceau de tôle ondulée au sommet d’une colline. Bien qu’il puisse ressembler à un dessin animé généré par ordinateur, Horizons est une véritable sculpture en acier soudé et peint, qui s’intègre parfaitement dans le paysage agricole de la ferme, rempli de vaches.

Sur la ferme Gibbs se trouve également la « Pyramide » de Sol LeWitt, un groupe de blocs de béton qui forment un escalier parfait pour les moutons de la propriété. La sculpture « Démembrement » d’Anish Kapoor est un énorme tube aux extrémités ouvertes des deux côtés, niché dans un léger creux dans les collines ondulées de la ferme. L’une des créations les plus ingénieuses que l’on trouve à Gibbs Farm est peut-être l’Electrum, la plus grande bobine Tesla du monde, haute de quatre étages.

Au cours d’une promenade paisible à travers la ferme Gibbs, les visiteurs pourront admirer une série de trombones à plusieurs étages, une forêt de 100 lumières verticales géantes, un pont fait de cubes, un champ de carrés multicolores et même une girafe grandeur nature et d’une incroyable réalisme. Bien que Gibbs Farm soit rarement ouvert au public et soit peu connu dans le monde entier, c’est vraiment l’un des joyaux secrets les mieux gardés de la Nouvelle-Zélande.

Via AtlasObscura

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :