Aptonymes: qu’y a-t-il dans un nom ?

Nous avions ce jeu moqueur quand nous étions enfant d’interpréter le nom de famille des gens. Je me rappelle des mes concours de piano dont je scrutais la liste des concurrents pour essayer de déterminer qui avait un nom « prédestiné » pour la musique. Une fois au lycée, les jeux avaient dérivés vers toutes les consonances désastreuses des noms homonymes de mots ambigus : Laure Anus, Marc Pipi Salle, Mme Boniche.

On peut trouver très facilement d’autres noms de famille qui correspond même au métier exercé, ce qui souvent absolument savoureux :

Ivan Dubois, pépiniériste

Dr Bracquemart, Pharmacien biologiste, spécialiste de l’infertilité masculine

Dr Leborgne, ophtalomologiste

Ou une de mes anciennes collègues : Véronique Raisin, experte vin

Lorsque Nintendo of America a embauché son nouveau vice-président des ventes à la mi-2015, l’entreprise savait que son communiqué de presse devait reconnaître le bien-fondé, appelons cela une coïncidence pour le moment.

Un homme qui venait tout juste de passer les huit années précédentes chez Electronic Arts était entré dans le rôle, il semblerait donc qu’il soit tout à fait naturel pour Nintendo. C’était aussi approprié parce qu’il s’appelait Bowser.

Bowser ! La némésis du kidnapping de la princesse de Mario. Koopa. Comment cela pourrait-il être plus parfait ?

Il s’agissait donc, comme il se doit, du sous-titre de Nintendo apposée sur le communiqué de presse : « Doug Bowser apporte des décennies d’expérience, pas de souffle de feu, à un nouveau rôle. »

Pendant de nombreuses années, je suis restée alerte sur ce phénomène cinétique – ce flirt avec la providence – de quelqu’un qui accomplit son destin ou qui trébuche par hasard dans le genre de coïncidence qui fait de vous un croyant en des pouvoirs supérieurs. La causalité ou la corrélation est-elle en fin de compte à l’œuvre ici ?

C’est ce qu’on appelle un aptonyme. Il y a sûrement une liste ou deux de gens qui sont nés pour leur travail, comme Les McBurney (burn = « brûler »), un pompier qui a fini sur Jimmy Kimmel Live ! à cause de son nom, ou Usain Bolt (bolt = « se ruer »), que vous connaissez peut-être assez vite, ou Paddy Driver (« conducteur »), le légendaire pilote sud-africain, ou Emily Wines, maître sommelier. Parce que ça marche dans toutes les langues bien sûr !

Mais élargissez la définition du mot, et souvent les meilleurs aptonymes s’étendent au-delà de l’occupation – aux méfaits, à l’accomplissement, à la tâche accomplie, au vrai crime.

Il y a une qualité de Destination finale à un nom distinct. Disons, si votre nom de famille est Popadick (« montrer sa queue »), quelle est la probabilité, statistiquement et métaphysiquement, que vous puissiez passer toute votre vie sans une allégation d’exposition indécente ? Un Canadien a réussi 63 ans avant d’être arrêté par la police pour avoir fait du jogging nu. Six décennies plus tard, il n’a pas pu échapper à son destin, habillé ou non.

Prenons l’exemple de Christopher « Dudus » Coke, qui s’est hissé au sommet de l’entreprise familiale à la mort de son père en 1992. C’est difficile d’échapper à la pression d’un père ; c’était peut-être encore plus difficile de ne pas devenir un baron de la drogue quand on s’appelle Coke.

J’avoue, je continue à passer une partie de ma vie d’adulte à trouver des aptonymes, à les collectionner pour les narrer dans une discussion et à comprendre si c’est vraiment un clin d’œil cosmique. Il y a des méchants célèbres, comme Bernie Madoff (mad of : dingue de), qui a fait exactement cela avec des milliards de dollars, jusqu’à ce qu’il ne le fasse plus. Il existe des précédents juridiques, comme l’affaire de 1990 sur les atteintes en matière de vie privée d’un homme nommé Limberhand (mains souples) qui se masturbe dans une cabine de toilettes publiques. Il y a même un cheval de course appelé Party Till Dawn (until down) qui a été testé positif pour la méthamphétamine après avoir terminé deuxième.

Peut-être que la meilleure forme est l’Aptonyme assigné, parce qu’il s’agit vraiment d’une confusion avec la notion de ce qui a été conçu pour faire. C’est le moment où un membre des médias aborde un sujet qu’il semble être né pour couvrir. Lorsque le Wall Street Journal a publié « Google Sued by Job Candidate for Age Discrimination« , les rédacteurs en chef ont judicieusement fait appel à Jeff Elder (âgé). Reuters : « Les hommes français ne produisent pas autant de sperme » et « Peu de facteurs liés au mode de vie influencent la forme et la taille du sperme : étude » ont tous deux été écrits par Andrew M. Seaman (entendez « seminal »). Quand Vanity Fair a offert « Donald Trump’s Short Fingers : A Historical Analysis, » qui de mieux pour aller mano a mano que Bruce Handy (manuel)? Et, bien sûr, il y a les articles sur la marijuana de  Mary Jane WeedmanJulie Weed et Andy Cush..

Ensuite, il y a les décisions des juges et les trucs capillotractés. Est-ce que ça compte quand U2’s The Edge (le bord) s’approche un peu trop et tombe de la scène, comme il l’a fait au moment de l’embauche de Bowser ? Était-ce un aptonyme quand le présentateur de la BBC Greg Foot s’est filmé en train de manger sa propre jambe ? Alan Cumming (éjaculer), dont la personnalité et la positivité sexuelle crient à l’orgasme perpétuel, est-il l’aptonyme ultime ?

Je vous laisse avec une dernière histoire pour vos dossiers, celle d’un amant méprisé. En mars 2014, une femme a tenté de mettre le feu à la maison de son ex-petit ami. La femme en état d’ébriété et délaissée a mis une livre de bacon sur une plaque à pâtisserie et a allumé la cuisinière à fond. Un policier est intervenu avant qu’un incendie de graisse ne ravage l’endroit, et la femme a finalement été accusée et condamnée à une peine avec sursis et à 18 mois de probation.

Le nom de famille du pyromane au bacon ? Crispi. Vous brûliez.

Les prénoms amérindiens avaient cet objectif de donner un destin dès la naissance, mais les aptonymes sont définitivement plus savoureux.

Je vous mets ici la liste des noms de Wikipédia :

  • Caroline Aigle, première femme pilote de chasse de l’armée de l’air française
  • Dylan Armstrong, lanceur de poids canadien (« Arm strong » signifie « bras fort » en anglais)
  • Éric Aumonier, évêque catholique de Versailles
  • Montee Ball, joueur de football américain (running back, joueur qui porte la balle pour courir lors de la phase d’attaque)
  • Josepmir Ballón, Footballeur international péruvien
  • André Boisclair, ancien ministre québécois de l’environnement et de l’eau
  • Élisabeth Borne, ministre des transports en France
  • Doug Bowser, président de Nintendo US
  • Russell Brain, neurologue britannique (brain = « cerveau » en anglais)
  • Bertrand Cantat, chanteur
  • Thierry Champion, joueur de tennis
  • Georges Chaudron, chimiste, la société française de métallurgie et des matériaux attribue, tous les 2 ans, la médaille Chaudron à un chercheur étudiant l’élaboration de nouveaux matériaux et de leurs propriétés.
  • Édith Cresson, ministre de l’agriculture française
  • Jacques Delors, ministre de l’économie français
  • Arnaud Démare, coureur cycliste français
  • Olivier de Serres, inventeur de l’agronomie
  • Marc Dufumier, agronome à AgroParisTech
  • Félix Dujardin, botaniste français
  • Joseph Marie Élisabeth Durocher, géologue
  • Laurence Épée, épéiste française
  • Ian Foote, arbitre de football
  • Olivier Fric, consultant en énergie mis en examen pour blanchiment d’argent
  • Mickaël Gelabale, joueur de basket-ball français
  • Robert Grossetête, philosophe
  • Pascal Haüsermann, architecte
  • Le baron Haussmann, qui a dirigé la rénovation de la ville de Paris sous le Second Empire (en allemand, Haus Mann pourrait se traduire par « l’homme des maisons »)
  • Gérald Cyprien Lacroix, archevêque catholique de Québec
  • Josée Lavigueur, présentatrice télévisée spécialiste en éducation physique
  • Jean-Michel Lemétayer, président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles.
  • Thierry Le Luron, humoriste
  • Les frères Lumière, inventeurs dans le domaine du cinéma et de la photographie
  • Victor Lustig, « l’homme qui a vendu la tour Eiffel », lustig est l’étymon allemand de loustic
  • David Mélé, joueur de rugby (demi de mêlée)
  • Benjamin Millepied, danseur
  • Chris Moneymaker, joueur professionnel de poker
  • Charles Pathé, producteur de cinéma ayant eu pour métier boucher-charcutier
  • Marius Petipa, danseur, maître de ballet et chorégraphe français populaire en Russie.
  • Alexis Philonenko, philosophe
  • Jérémy Pied, footballeur professionnel
  • Lucien Plantefol, botaniste
  • Henri Poincaré, mathématicien
  • Raymond Poincaré, président de la République française de 1913 à 1920 connu pour sa pugnacité.
  • Edmond Pottier, spécialiste des vases grecs antiques
  • Jean-François Pré, journaliste sportif et chroniqueur hippique
  • Bob Rock, producteur de musique canadien
  • Tennys Sandgren, joueur de tennis
  • Marco Velo, cycliste professionnel
  • Marilyn vos Savant, femme considérée comme ayant le quotient intellectuel le plus élevé au monde
  • Tiger Woods, golfeur américain (wood = « bois » en anglais, terme désignant également une catégorie de clubs de golf)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.