Publicités

Comment le changement climatique fait fondre, sécher et inonder la Terre – en images

Comment le changement climatique fait fondre, sécher et inonder la Terre – en images

Ce mois-ci, le magazine Nature a choisi les meilleures images scientifiques dédiées au changement climatique – et les chercheurs qui l’étudient.

Sur de la glace fine. Cette vue aérienne de la glace de mer dans l’est du Groenland a été prise par le photographe Florian Ledoux à l’aide d’un drone à 250 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les scientifiques ont estimé que 2019 pourrait être une année record pour la fonte de glace au Groenland. La saison de fonte a commencé des semaines plus tôt que d’habitude et la glace a dégelé plus rapidement que la normale au printemps et en été. Au cours d’une canicule estivale, les températures intérieures ont augmenté de 12 °C au-dessus de la moyenne et environ 55 milliards de tonnes de glace ont fondu en cinq jours seulement.

Rupture des berges. Sur la photo prise ici en 2010, Idle Kasow, un chef du village de Korlabe, dans l’est du Kenya, se débat dans les eaux de crue après les torrents de la saison des pluies qui ont fait éclater les rives du fleuve Tana. Les inondations qui ont suivi ont déplacé 76 000 personnes et fait près de 100 morts. Le Kenya a connu des inondations plus meurtrières l’année dernière. Des recherches publiées en avril prévoient que les conditions météorologiques extrêmes en Afrique s’aggraveront au cours des prochaines décennies, entraînant des précipitations extrêmes qui provoquent des inondations, ainsi que des sécheresses plus graves.

Pêcheurs forestiers. José da Cruz gagne sa vie en pêchant des crabes et des huîtres dans les mangroves côtières du Brésil, où l’eau douce de la rivière Caratingui se mélange à l’eau salée de l’océan Atlantique. Les mangroves sont un important puits de dioxyde de carbone, mais elles sont vulnérables à la hausse des niveaux d’eau. Da Cruz dit qu’au cours de la dernière décennie, la ligne d’eau a reculé de 3 mètres à l’intérieur des terres et que ses prises ont été coupées de moitié. Les scientifiques prédisent que même si les émissions de gaz à effet de serre étaient complètement stoppées, les niveaux d’eau continueraient d’augmenter, mettant en danger l’écosystème des mangroves et les moyens de subsistance des pêcheurs tels que da Cruz.

Fondations instables. Cette étrange photo montre un bâtiment abandonné envahi par la glace dans la ville de Norilsk, à l’extrême nord de la Russie. La Russie abrite plusieurs villes construites sur le pergélisol. À mesure que la toundra dégèle, les bâtiments de ces villes commencent à se déplacer parce qu’un grand nombre d’entre eux sont construits sur des pylônes – des tiges qui fournissent un soutien structurel – poussés dans le terrain glacé. Le dégel soudain du pergélisol arctique est très préoccupant pour les scientifiques, qui affirment que le méthane et le dioxyde de carbone libérés par ce processus accélèrent le réchauffement planétaire.

Il n’y en a plus. Ce paddock asséché dans une ferme près de la ville de Gunnedah en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, en juin 2018, montre les effets de la grave sécheresse qui a frappé certaines parties de l’Australie ces dernières années. En août 2018, toute la Nouvelle-Galles du Sud a été déclarée en sécheresse et le pays se prépare à un nouvel été sec, ce que ses citoyens craignent de plus en plus. Le changement climatique signifie que les sécheresses et les épisodes de chaleur extrême sont susceptibles de devenir plus fréquents dans le pays, selon le dernier rapport du gouvernement sur l’état du climat.

Voir d’autres photos sélectionnées sur le mag Nature.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :