Publicités

Un exosquelette contrôlé par le cerveau a permis à un homme paralysé de marcher dans le labo

Un exosquelette contrôlé par le cerveau a permis à un homme paralysé de marcher dans le labo

Les nouvelles : Un homme paralysé a remarché grâce à une combinaison exosquelette contrôlée par le cerveau. Dans la sécurité d’un laboratoire, il a également pu contrôler les bras et les mains de la combinaison à l’aide de deux capteurs sur son cerveau. Le patient était un lyonnais du nom de Thibault, qui est tombé d’un balcon il y a quatre ans, à 12 mètres de hauteur, le laissant paralysé des épaules vers le bas.

Comment ça a marché : Thibault a subi une intervention chirurgicale pour poser deux implants, contenant chacun 64 électrodes, sur les parties du cerveau qui contrôlent le mouvement. Le logiciel a ensuite traduit les ondes cérébrales lues par ces implants en instructions de mouvement. Le développement de l’exosquelette, par Clinatec et l’Université de Grenoble, est décrit dans un article publié cette semaine dans The Lancet.

Un effort herculéen : Thibault s’est entraîné pendant des mois, utilisant les signaux de son cerveau pour contrôler un avatar de jeu vidéo afin d’affiner les compétences nécessaires à l’opération de l’exosquelette, qui était retenu par un harnais monté au plafond. Il a été capable de marcher lentement dans la combinaison et de s’arrêter, comme il l’avait choisi.

L’avenir : L’espoir est qu’un jour, une technologie semblable pourrait éventuellement permettre aux personnes en fauteuil roulant de les déplacer en utilisant leur esprit. C’est une percée impressionnante, mais l’appareil n’est pas accessible au public avant de nombreuses années. Par exemple, les chercheurs doivent trouver un moyen de faire en sorte que la combinaison s’équilibre d’elle-même avant qu’elle puisse être utilisée à l’extérieur du laboratoire.

Via TechReview

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :