Voici le plus beau climatiseur du monde

Et il ne nécessite aucune électricité pour fonctionner, grâce aux techniques de refroidissement passif utilisées par son concepteur, Maxime Louis-Courcier.

Si la sensibilisation à l’environnement est sans aucun doute une nécessité macroéconomique, il est également crucial de prendre des mesures pour réduire notre empreinte carbone à une plus petite échelle. Il n’est pas toujours facile d’intégrer des pratiques respectueuses de l’environnement dans les maisons – qui sont après tout nos propres mondes miniatures -, mais une conception réfléchie peut aider. Par exemple, le designer industriel parisien Maxime Louis-Courcier a récemment répondu au besoin d’appareils électroménagers plus durables en concevant un climatiseur et un humidificateur d’air faits d’une collection improbable de matériaux naturels.

[Photos : courtoisie de Maxime Louis-Courcier]

Les appareils électroménagers novateurs de Louis-Courcier évitent complètement l’électricité traditionnelle. Son « climatiseur tissé » pèse environ 11 kg et peut être accroché à n’importe quel mur. Il est fabriqué à partir d’un fil composite à conductivité thermique élevée qui contient des tubes de matériaux à changement de phase, ou PCMs. Ces acides gras d’origine biologique fondent à environ 25°C, absorbant la chaleur pendant leur liquéfaction. Cela permet de réduire la température dans un espace donné – une façon basse technologie et passive de refroidir une pièce. Les PCM deviennent transparents une fois fondus, ce qui rend le tube bleu. Au fur et à mesure que la quantité de chaleur emmagasinée dans l’unité de refroidissement augmente, un motif bleu aléatoire se révèle progressivement, faisant de cet appareil électroménager fonctionnel un revêtement mural artistique aussi. Plus la température est froide, plus le matériau est solide, ce qui rend l’objet blanc monochromatique.

« Ce système d’accrochage simple vous permet d’aligner le mur avec autant de modules que nécessaire « , écrit Louis-Courcier sur son site Internet. « En recouvrant le mur, l’objet absorbe la chaleur en contact avec l’air, et crée une barrière avec la chaleur qui pénètre à travers les murs. »

Louis-Courcier a également conçu un humidificateur passif en argile à papier, pour les endroits particulièrement secs ou les maisons chauffées artificiellement. L’objet en terre cuite absorbe par capillarité l’eau d’un support situé à sa base. Lorsque l’eau monte et s’évapore, elle humidifie subtilement et naturellement la pièce. Les ondulations ondulantes de sa surface offrent un intérêt visuel, tout en augmentant la surface de la surface, ce qui rend l’humidificateur idéal pour une grande pièce avec environ une tasse d’eau par heure.

« La plupart du temps, les objets ménagers sont considérés comme une boîte noire technique, écrit Louis-Courcier. Et cela, ajoute-t-il, peut conduire à une mauvaise utilisation. « L’utilisation de matériaux aux caractéristiques physiques singulières nous permettra de construire des objets durables et passifs (pas besoin d’électricité).

Via Fastcompany

Je suis complètement fan de l’idée !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.