Publicités

Les émissions de carbone ont augmenté dans ces pays en 2018, ce qui a rendu l’Accord de Paris encore plus inaccessible

Les émissions de carbone ont augmenté dans ces pays en 2018, ce qui a rendu l’Accord de Paris encore plus inaccessible

Lancez les violons tristes : Les chiffres d’émissions sont à partir de 2018, et ils sont nuls. Les émissions de carbone ont augmenté de 2 % dans le monde l’an dernier, selon le rapport 2019 de l‘Observatoire mondial des marchés de l’énergie Capgemini. Ceci fait suite à un plateau encourageant de 2014 à 2016, puis à une hausse de 1,6 % en 2017. Les principaux contrevenants sont :

  • Chine : +2.3%
  • É.-U. +3,4
  • Inde +6,3% +6,3%

Ces chiffres font encore reculer le monde par rapport aux normes de l’Accord de Paris de 2015, qui permettrait encore au monde de se réchauffer de 2 degrés Celsius d’ici à 2050.

La consommation d’énergie est généralement à l’origine de la plupart des émissions de carbone, et la consommation d’énergie a augmenté de 2,3 % dans le monde en 2018. La liste des délinquants me dit quelque chose :

  • Chine : +3.5%
  • É.-U. +3,7 %, après des années de déclin
  • Inde +4% +4%

Le plus grand défi est l’utilisation du charbon, qui est une source d’énergie bon marché et disponible, en particulier dans les pays en développement. Les Philippines et le Vietnam ont augmenté leur consommation d’énergie de 8 % entre 2014 et 2018, et le président Trump, selon le rapport,  » a pris des mesures pour soutenir la demande américaine de charbon « .

Des nouvelles optimistes : L’Europe a enregistré une baisse de 2,5 % de ses émissions (- 22 % depuis 1990 !) et une augmentation de seulement 0,2 % de sa consommation énergétique. Mais comme le souligne le rapport, bien qu’il soit un « bon élève » parmi les nations, « il ne contribue que faiblement au réchauffement climatique et ses bons résultats ne contribuent pas vraiment à résoudre le problème mondial ».

Dans d’autres points positifs, la production d’énergie renouvelable a augmenté de 14,5 % et les coûts des énergies renouvelables ont continué à chuter de façon remarquable – l’énergie solaire concentrée a baissé de 26 % et l’énergie hydraulique a baissé de 11 %.

Cela dit, le rapport souligne une baisse notable (14 %) des investissements dans les énergies propres au cours des deux premiers trimestres de cette année, ce qui n’est pas de bon augure.

Le message à retenir : Vous voulez sauver le monde ? Versez votre argent dans des investissements dans l’énergie propre dès maintenant.

D’autres statistiques sont disponibles ici.

Publicités

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :