Google est prêt à avoir accès à des millions de données personnelles sur la santé des Américains

Google a signé un accord avec Ascension, le deuxième plus grand système hospitalier des États-Unis, pour collecter et analyser des millions de données personnelles sur la santé des Américains, selon le Wall Street Journal. Ascension opère dans 150 hôpitaux dans 21 états.

Éventuellement, les données de tous les patients de l’entreprise (dates de naissance, résultats de laboratoire, diagnostics et dossiers d’hospitalisation, par exemple) pourraient être téléchargées dans les systèmes informatiques en cloud de Google, afin d’utiliser l‘intelligence artificielle pour numériser les dossiers électroniques, diagnostiquer ou identifier des problèmes médicaux. Le projet, baptisé « Projet Nightingale« , a débuté en secret l’année dernière, rapporte le WSJ. Ni les patients ni les médecins n’ont été informés.

Inévitablement, il y a des inquiétudes. L’entreprise a pris le contrôle de la division de la santé de son unité d’IA, DeepMind, en novembre 2018, et les gens de l’époque ont averti qu’elle pourrait ouvrir la voie à Google pour accéder aux données privées et identifiables sur la santé des gens. Les employés d’Ascension ont soulevé des préoccupations sur la façon dont les données seront recueillies et partagées, tant sur le plan technologique qu’éthique, selon les rapports du WSJ.

Un domaine compétitif : Amazon, Uber et Apple se présentent tous comme des acteurs du monde lucratif de la santé. Cependant, Ascension est le plus gros client du cloud computing de Google dans le domaine de la santé jusqu’à présent et cet accord les placera en tête du peloton.

Via Techreview

1 commentaire sur “Google est prêt à avoir accès à des millions de données personnelles sur la santé des Américains”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.