Toute entreprise de médias sociaux devrait copier la nouvelle fonctionnalité de Pinterest

Twitter n’arrive toujours pas à maîtriser ses problèmes de harcèlement. Facebook refuse de prendre position sur la protection de la vérité. Mais Pinterest continue de faire en sorte que faire ce qui semble évident et juste semble facile.

La nouvelle fonction de Pinterest, lancée cette semaine, permet d’effectuer des recherches sur les cas d’auto-mutilation. Et au lieu de montrer quelque chose qui pourrait valider l’impulsion d’un utilisateur de se blesser, ou simplement de ne rien montrer du tout, l’entreprise offre aux utilisateurs 10 exercices pour faire face aux sentiments et libérer des tensions dangereuses. (Auparavant, Pinterest offrait des liens externes vers des ressources telles que la ligne d’assistance téléphonique nationale pour la prévention du suicide. Maintenant, ces ressources sont intégrées directement dans Pinterest.)

Les exercices ne sont pas complexes, et l’outil non plus. Il n’y a pas d’algorithmes d’IA sophistiqués à l’œuvre, et la présentation ressemble davantage à une brochure numérique qu’à autre chose. Toute l’intervention n’est en fait qu’une liste bien formatée des choses que vous pouvez faire face au stress – comme dessiner, écrire vos sentiments et ensuite déchirer les pages – au lieu de vous faire du mal.

Mais ce n’est pas un exercice de capacité technique. C’est la tentative sérieuse de Pinterest d’aider les personnes vulnérables qui sont sur leur plateforme. Les activités offertes par Pinterest sont fondées sur des données probantes et ont été élaborées en collaboration avec des spécialistes de la santé mentale, dont le laboratoire « Brainstorming » de Stanford et l’organisme sans but lucratif Vibrant Emotional Health.

Comme l’a dit Evan Sharp, concepteur principal et cofondateur de Pinterest, au début du mois, l’entreprise s’appuie moins sur les paramètres traditionnels de l’engagement comme les clics et le temps passé à lire des « histoires » que sur la façon dont les gens se sentent lorsqu’ils sont sur Pinterest. « Dans quelques années, l’idée que les résultats émotionnels comptent dans les services Internet sera si évidente pour les entreprises « , a-t-il dit, qualifiant cette nouvelle pratique de  » conception compassionnelle « . Il a ajouté plus tard qu’il voulait que les tuyaux de Pinterest transportent l’eau potable à ses utilisateurs, et non les eaux usées.
Vous utilisez peut-être Pinterest. Peut-être que non. Personnellement j’en suis une fan invétérée depuis des années. Mais les petits pas que l’entreprise fait pour reconnaître le bien-être de ses utilisateurs sont vitaux à une époque où le monde connecté est synonyme d’un monde malsain. En d’autres termes, des entreprises comme Google sauront bientôt si vous avez un cancer avant vous (si elles ne l’ont pas déjà fait !). Maintenant, que nos grandes plateformes technologiques utilisent cette information pour nous sauver, pour nous monétiser ou simplement pour nous ignorer, eh bien, c’est l’une des grandes questions éthiques de notre époque. Mais comme le démontre Pinterest, offrir de l’aide aux personnes qui en ont clairement besoin ne doit pas être une tâche difficile du tout. Il faut juste un peu de décence humaine.

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.