ūüéô L’Internet que nous avons perdu

Anil Dash interview√© sur le podcast The Weeds. Une des choses qui attire l’attention, c’est quand Dash parle de Facebook et Google contre les m√©dias, il parle d’un march√© publicitaire plus efficace. C’est une chose √† laquelle nous ne pensons pas assez souvent ; les entreprises disent qu’elles optimisent, mais les m√©dias utilisent souvent un ton presque comme si on leur avait vol√© leurs revenus. Ce n’√©tait pas le cas, ils gagnaient leur vie √† partir d’un mod√®le bris√© et les gains d’efficacit√© ont amen√© les annonceurs ailleurs. On ne revient pas en arri√®re, m√™me si beaucoup de gens crient que FB et G ont pris tous les revenus. Rien de nouveau, il a juste trouv√© int√©ressant que le Dash utilise le langage du ¬ę¬†c√īt√©¬†¬Ľ o√Ļ il n’est pas, ce qui en fait un meilleur argument.

Il parle aussi de Facebook comme d’un plus petit d√©nominateur commun ; l’endroit facile pour mettre des choses en ligne, mais qui est lentement remplac√© par d’autres plateformes o√Ļ les communaut√©s se d√©placent. Cela n’est pas sans rappeler AOL, qui √©tait pour beaucoup le moyen le plus facile d’aller en ligne √† l’origine, mais au fur et √† mesure que les gens devenaient plus familiers avec ¬ę¬†les trucs d’Internet¬†¬Ľ et d’autres options en retour, l’entreprise s’est lentement r√©duite √† rien. Facebook est loin de cela, mais perd du terrain dans divers domaines.

Ici le podcast The Weeds :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.