Voici pourquoi Instagram veut soudainement connaître votre âge

Le réseau social plus jeune et plus cool de Facebook aimerait connaître votre date de naissance, s’il vous plaît.

À partir d’aujourd’hui, vous ne pourrez vous inscrire sur Instagram que si vous partagez votre âge. La nouvelle règle fait partie d’une poignée de changements à venir sur Instagram « pour construire une expérience plus sûre pour les plus jeunes membres de notre communauté« . Le changement pourrait aussi aider Facebook à tirer plus de profits d’Instagram, mais ce n’est qu’un sous-produit pratique, d’après Facebook. « Ce n’est pas pour cela que nous faisons ces changements « , a déclaré un porte-parole de Facebook à Fast Company.

Si vous avez déjà un compte Instagram, il y a de fortes chances qu’Instagram sache déjà quel âge vous avez, car de nombreuses personnes ont relié leurs comptes Instagram et Facebook. Comme l’a dit le porte-parole de Facebook, « pour les autres utilisateurs, nous réfléchissons à la meilleure façon de saisir leur âge sans créer une expérience intrusive ». L’entreprise a refusé d’en partager davantage.

Si la publicité n’est pas l’essentiel, alors qu’est-ce qui l’est ? Facebook a l’intention d’utiliser cette information sur la date de naissance pour  » créer des expériences plus adaptées à l’âge et plus sûres « , mais elle ne dit pas grand-chose d’autre que ces deux exemples : offrir  » de l’information sur les contrôles des comptes et les paramètres de confidentialité recommandés aux jeunes « .

Facebook en a apparemment d’autres en préparation. « L’utilisation de l’information sur l’âge dans les expériences futures des produits est une ligne de travail active pour l’entreprise et nous partagerons d’autres mises à jour avec le temps « , a ajouté un porte-parole de Facebook.

Facebook affirme que le fait de demander aux nouveaux utilisateurs leur âge l’aidera également à faire respecter sa politique actuelle qui consiste à exclure les utilisateurs de moins de 13 ans. N’importe qui peut encore mentir sur son âge, et Facebook semble s’y attendre. (Par exemple, il a un formulaire pour signaler les utilisateurs actifs soupçonnés d’avoir moins de 13 ans).

Facebook n’apporte aucun changement à la façon dont il partage votre âge avec les autres. L’entreprise promet de ne pas commencer à révéler les âges sur les profils d’Instagram, mais ses efforts pour « saisir » les dates de naissance lui permettront probablement d’obtenir plus de revenus. Le modèle d’affaires de Facebook dépend de sa connaissance de ses utilisateurs, et un porte-parole a déclaré à Fast Company que « nous nous attendons à ce que le ciblage soit plus précis après cette mise à jour, ce qui est utile tant pour les annonceurs que pour la communauté ».

Depuis longtemps, l’entreprise fait valoir que les utilisateurs préfèrent voir des publicités ciblées, et elle permet déjà aux annonceurs de cibler des enfants dès l’âge de 13 ans (avec des restrictions sur certaines catégories, telles que les publicités pour les « accessoires pour armes« ). Facebook a également été critiqué pour ses efforts visant à recueillir davantage de données sur ses jeunes utilisateurs. Ces efforts comprennent un programme de recherche qui paie 20 $ par mois aux adolescents pour qu’ils transmettent de l’information sur ce qu’ils font sur leurs smartphones.

Via Fastcompany

Et oui, nous millenials sommes plutôt contre les publicités, et avons tendance à ne pas cliquer dessus, en mémoire d’une période hardcore où nous étions saturés et harcelés par un même produit. Les plus jeunes eux n’ont aucun problème à cliquer sur une publicité si elle les interpelle. Ma question est : à 13 ans sérieusement, être sur Instagram ?? Pour apprendre tous les noms des marques de luxe plutôt que la géographie ?
Pour le fun, une idée insensée serait tellement plus rassurante : imaginez un réseau social « pour de faux » avec en story les personnages historiques, permettant ainsi de faire apprendre l’histoire de manière ludique !

Je lance sérieusement un appel : imaginons recréer les événement historiques, comme la révolution française via la mécanique des stories, à destination des jeunes ?! Les stars qu’on suivrait serait Babeuf, Robespierre, Mirabeau, Louis XVI…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.