La gen Z est stressée, déprimée et obsédée par les examens

Pour la plupart des jeunes, obtenir de bonnes notes est une préoccupation plus importante que l’alcool ou les grossesses non planifiées.

Poussez-vous les millenials. Les jeunes appartiennent maintenant à la « génération Z » : une cohorte que les démographes définissent généralement comme les personnes nées depuis 1997. Les chercheurs ont consacré beaucoup d’efforts à la compréhension des attitudes et des expériences des personnes nées dans les années 1980 et au début des années 1990 (c’est-à-dire des millenials ou de la génération Y), qui sont plus instruites et plus pauvres que leurs aînés. Mais ils ont recueilli beaucoup moins de données sur les personnes qui peuvent à peine se souvenir d’un monde sans médias sociaux ni smartphones. En Amérique, cette génération représente aujourd’hui environ un quart de la population.

Via The Economist

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.