Les compensations de carbone des compagnies aériennes vous permettent d’acheter votre culpabilité

Les voyages en avion explosent à l’échelle mondiale alors que la sensibilisation à l’environnement atteint un niveau sans précédent. Il en résulte que les passagers et les compagnies aériennes cherchent à s’expier. Regardez les ONG environnementales s’enrichir grâce aux compensations de carbone maintenant très en demande, et que les secteurs fautifs comme la mode rapide, l’automobile et l’énergie offrent des compensations similaires.

Une pré-réglementation proactive

Au CES hier, le PDG de Delta, Ed Bastian, a annoncé que la compagnie aérienne avait acheté 100 000 $ de crédits de carbone pour chaque vol à destination et en provenance de Las Vegas pour la conférence. L’argent ira aux agriculteurs du Kenya et de l’Ouganda – pour inverser les effets de la déforestation.

Une compensation carbone est un petit don, environ 5 à 10 $ par passager, qui est versé à un organisme sans but lucratif qui travaille à la restauration de l’environnement. L’idée est que le don « compense » la quantité de gaz à effet de serre qu’un vol rejette dans l’air.
Avec 4,3 milliards de passagers aériens en 2018 seulement, et 10 milliards attendus en 2040, les compagnies aériennes sont parmi les pires pollueurs du monde.

En réponse, des compagnies aériennes comme JetBlue et EasyJet achètent des compensations pour chaque vol. Norwegian, Delta et United répercutent les coûts sur leurs clients en offrant aux passagers la possibilité d’acheter leurs propres compensations pour 5 à 10 dollars.

Les compensations de carbone sont des indulgences modernes qui permettent aux clients et aux compagnies aériennes de payer pour le « péché » du transport aérien ou plane shame. Il n’est pas évident de savoir si elles compensent ou non les dommages causés, et il peut être impossible de les mesurer.

Ce qui est certain, c’est que le marché des organismes environnementaux qui offrent des compensations de carbone est plus chaud que jamais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.