Virgil Abloh fusionne le streetwear avec les beaux-arts dans sa collection capsule

Le créateur de mode Virgil Abloh (encore lui !!) s’est associé au Musée du Louvre à Paris pour une collection unique de vêtements comprenant des pièces ornées de peintures de Léonard de Vinci.

La collection combine des éléments de l‘identité Off-White, signature de la marque, dont son logo en forme de flèche quadruple. Abloh n’est pas étranger aux collaborations, ayant déjà travaillé avec des marques telles que Nike, Byredo et, plus récemment, Ikea. L’installation du designer dans l’espace du musée a une double motivation : offrir une production créative unique tout en visant à augmenter le nombre de visiteurs parmi les jeunes.

Ciblant la génération Z – un public de plus en plus lié à la culture et à la créativité – la collaboration reflète le pouvoir potentiel de la fusion du streetwear avec l’art. Adel Ziane, directeur des relations extérieures du Louvre, décrit cette collaboration comme  » un moyen pour nous de toucher un nouveau public, une nouvelle façon de l’intéresser au Louvre « .

Les jeunes se sentant blasés par la nature homogénéisée des médias sociaux, ils se tournent de plus en plus vers les arts traditionnels pour trouver un soulagement, que explorée dans Grande idée : La génération Z est le moteur d’une révolution artistique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.