L’un des gaz à effet de serre les plus puissants du monde a connu un pic énorme

Les niveaux d’un gaz qui est plus de 12 000 fois plus nocif que le CO2 sont plus élevés que jamais.

Le HFC-23 aurait été presque complètement éliminé après que l’Inde et la Chine aient déclaré avoir réduit leurs émissions à presque zéro en 2017. En fait, un an plus tard, les émissions ont atteint un niveau record de 15 900 tonnes, soit l’équivalent de la production annuelle d’une cinquantaine de centrales électriques au charbon, selon un article publié aujourd’hui dans Nature Communications.

D’où vient-il ? Le HFC-23 est utilisé pour fabriquer des réfrigérateurs et des climatiseurs, et est rejeté dans l’atmosphère lors de la production de HCFC-22, un autre produit chimique utilisé dans les systèmes de refroidissement des pays en développement.

Comment le savons-nous ? Les chercheurs de l’université de Bristol ont utilisé les données de détection de gaz de cinq stations de l’expérience avancée sur les gaz de l’atmosphère du globe (AGAGE), recueillies entre 2007 et 2018.

D’où viennent-elles ? Les chercheurs n’ont pas tenté d’identifier la source des émissions, mais l’Agence d’investigation environnementale, une ONG qui surveille les crimes environnementaux, a déclaré que la Chine est susceptible de jouer un rôle majeur puisqu’elle détient 68 % de la capacité de production de HCFC-22, qui est en cours d’élimination progressive à l’échelle mondiale en vertu d’un traité appelé le Protocole de Montréal.

Quelle est la prochaine étape ? Ce document rappelle que les traités internationaux sur les émissions exigent une surveillance et une vérification indépendantes pour être efficaces.

Via MIT Techreview

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.