Une application de mode qui permet de collecter et revendre les vêtements non désirés

Une start-up s’attaque aux déchets en facilitant la vente ou le recyclage de ses vieux vêtements?

Le coût environnemental élevé de la mode devient de plus en plus évident. L’industrie de la mode génère plus de 4 % des déchets mondiaux et utilise un nombre considérable de ressources. La startup Stuffstr, incubée par Adidas, s’attaque de front à la question des déchets, en collectant les vêtements et accessoires non désirés des consommateurs et en les envoyant sur le marché des vêtements d’occasion, ou pour recyclage, via son application.

Une grande différence entre Stuffstr et les autres entreprises de vêtements d’occasion réside dans les données. Stuffstr travaille avec des marques de vêtements pour collecter des données sur des produits d’une durée de cinq ans, que les clients peuvent ensuite rechercher, afin de savoir ce que l’entreprise paiera pour racheter cet article.

L’entreprise récupère l’article auprès du consommateur, l’amène à son centre de tri et l’envoie pour être recyclé ou vendu d’occasion. Stuffstr transmet ensuite ces informations aux marques, en fonction de l’état des vêtements retournés. Les marques peuvent utiliser ces informations pour informer le développement futur des produits et affiner les prix qu’elles proposent aux consommateurs pour les biens usagés. Les données recueillies peuvent également aider les marques à déterminer comment le coût d’origine et la valeur de rachat influencent les décisions d’achat futures.

John Atcheson, co-fondateur et PDG de Stuffstr, a déclaré à Forbes que « Stuffstr est dans une position unique pour pouvoir offrir aux consommateurs un niveau de transparence sans précédent sur ce qui se passe avec leurs produits – où ils sont revendus (et pour combien), et même ce qui leur arrive s’ils ne peuvent pas être revendus et doivent être recyclés ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.