Un nombre inquiétant de personnes pensent que le coronavirus est lié à la bière Corona

Les tendances des recherches sur Google montrent que nous sommes entourés de personnes très, très confuses lorsqu’il s’agit de la maladie qui se répand rapidement.

Mardi dernier, le compte Twitter GoogleTrends a noté que l’intérêt des recherches mondiales pour les « symptômes du coronavirus » avait augmenté de 1 050 % par rapport à la semaine précédente. Il a également répertorié les cinq premières recherches liées aux 24 heures précédentes, qui comprenaient des choses comme « comment prévenir le coronavirus » et « comment le coronavirus se propage » (retrouvez une carte en direct ici).

Mais malgré une tentative apparemment mondiale de connaître l’opinion du Dr. Google sur ce que nous devrions et ne devrions pas faire pour éviter le virus, une autre recherche Google populaire illustre le fait que nous sommes également entourés de personnes très, très « confuse »s.

BoingBoing a découvert que ces derniers jours, il y a également eu un pic dans les recherches pour le « virus de la bière Corona », parce qu’apparemment les gens ont l’impression que le coronavirus, également connu sous le nom de nCoV, a quelque chose à voir avec la bière de marque Corona… 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Les recherches ont été fréquentes en Amérique du Nord (mais pas au Mexique, où la bière est produite) et en Europe occidentale (on vous voit, Finlande), ainsi qu’en Australie, en Inde, en Indonésie, au Japon et en Nouvelle-Zélande.

Il est dramatique que cela doive être écrit, mais la seule chose que la bière Corona et la nCoV ont en commun est l’origine de leurs noms. En latin, corōna signifiait « couronne », et les langues modernes continuent à le refléter ; « corona » se traduit encore par couronne en catalan, en espagnol et en italien, entre autres.

Les coronavirus ont été nommés en raison des pointes en forme de couronne à leur surface, et quiconque a déjà décollé l’étiquette d’une bouteille de Corona Light a remarqué la couronne qui se trouve sur le slogan « La Cerveza Mas Fina ». La Corona à boire est cependant antérieure au virus : La Corona a été brassée pour la première fois en 1925, alors que les coronavirus humains n’ont été identifiés qu’en 1965.

Il n’est peut-être pas surprenant que le fait d’associer un virus respiratoire à une marque de bière ne soit pas la désinformation la plus stupide qui soit apparue sur Internet. Le Daily Beast rapporte que les fournisseurs de conspiration de QAnon suggèrent que la meilleure façon de se protéger des coronavirus est de boire de l’eau de javel. Dans les tweets et les vidéos, les associés de QAnon ont suggéré à leurs adeptes d’acheter et de consommer un produit appelé Miracle Mineral Solution, Miracle Mineral Supplement, ou simplement MMS.

« Je vais devoir rentrer chez moi, et faire du MMS dans tout l’État », a déclaré le promoteur de QAnon, Jordan Sather, dans une vidéo récente. Cela pose un certain nombre de problèmes, notamment le fait que le MMS est fabriqué avec un agent de blanchiment industriel.

L’été dernier, la FDA a émis une mise en garde contre la consommation de MMS et d’autres produits contenant du chlorite de sodium et du dioxyde de chlore. « La FDA a reçu des rapports de consommateurs qui ont souffert de vomissements sévères, de diarrhée grave, d’une hypotension potentiellement mortelle causée par la déshydratation et d’une insuffisance hépatique aiguë après avoir bu ces produits », écrivait alors l’agence.

En tant que société, nous avons vraiment besoin d’aide. Cherchez sur Google.

Via Vice

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.