Étude : Les hommes qui possèdent des Mercedes et des BMW sont plus susceptibles d’être des « assholes »

Cela paraît facile à dire quand on en possède pas. Quelles seraient les raisons d’en avoir une (ou de ne pas en avoir une) si on avait les moyens ?

En vérité, les chercheurs ont noté qu’il n’y a pas que les imbéciles qui conduisent des Mercedes. Outre les hommes désagréables, des gens consciencieux conduisent des voitures de luxe

Oui, les conducteurs de ces voitures de luxe qui vous coupent la route sont vraiment nuls. Une nouvelle étude publiée dans le Journal of International Psychology révèle que de nombreux propriétaires de voitures de luxe de haut standing sont en fait des idiots. « Les réponses sont sans ambiguïté : les hommes égocentriques qui sont argumentatifs, têtus, désagréables et insatisfaits sont beaucoup plus susceptibles de posséder une voiture de luxe comme une Audi, une BMW ou une Mercedes« , affirment les chercheurs dans un communiqué de presse.

L’étude a interrogé 1 892 propriétaires de voitures finlandais et a également analysé leurs types de personnalité, une idée inspirée par l’observation du chercheur principal Jan-Erik Lönnqvist selon laquelle les conducteurs « les plus susceptibles de griller un feu rouge, de ne pas céder la place aux piétons et de conduire généralement de manière imprudente et trop rapide étaient souvent ceux qui conduisaient des voitures allemandes rapides » telles que les BMW, les Mercedes et les Audi. Il savait que des études antérieures avaient montré que les conducteurs de voitures de luxe étaient plus susceptibles d’ignorer le code de la route et de conduire « de façon non éthique », mais on ne savait pas pourquoi : La richesse corrompait-elle leur comportement ?

Lönnqvist, professeur de psychologie sociale à l’université d’Helsinki, a plutôt demandé quels types de personnes possèdent ces voitures. Il a constaté que les hommes moins coopératifs, moins gentils et moins prévenants conduisent souvent des voitures de prestige. « Les mêmes caractéristiques expliquent aussi pourquoi ces personnes enfreignent le code de la route plus fréquemment que d’autres », explique Lönnqvist.

Il n’a trouvé aucun lien entre l’égocentrisme féminin et les voitures de luxe.

Avant de vous lancer dans une course effrénée aux voitures de luxe, sachez que tous les propriétaires de voitures de luxe ne sont pas nuls. En fait, certains sont très fiables : L’étude a également révélé que les hommes et les femmes consciencieux – des personnes organisées, ambitieuses, respectables et souvent très performantes – sont également des propriétaires fréquents de voitures de prestige, ce qui, selon Lönnqvist, reflète probablement une appréciation de la qualité et une envie de présenter une image de soi de fiabilité de classe. Vous pouvez probablement faire la différence en constatant s’ils roulent à toute allure, s’ils se faufilent dans la circulation et s’ils coupent la route aux piétons.

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.