Sauvegarder la nourriture, sauver l’agriculture

Une excellente réponse à l’article de George Monbiot, La nourriture cultivée en laboratoire va bientôt détruire l’agriculture.

Le Dr Vandana Shiva soutient ici que cela représente le même état d’esprit mécaniste qui nous a mis dans le pétrin dans lequel nous sommes et que nous devons nous rappeler que le système alimentaire industrialisé actuel n’est pas la seule façon de produire des aliments, que « manger est un acte écologique, pas un acte industriel et mécanique » et que nous pouvons nous réapproprier « l’agriculture avec la nature, à la manière de la nature ». Que « la vraie nourriture est un sous-produit de l’économie de l’entretien de la terre ».

L’idée que les aliments de laboratoire de haute technologie « sans ferme » sauveront la planète est simplement la continuation de la même mentalité mécaniste qui nous a amenés là où nous sommes aujourd’hui – l’idée que nous sommes séparés et en dehors de la nature. […]

La transformation de « l’eau en nourriture » est un écho de l’époque de la seconde guerre mondiale, où l’on prétendait que les engrais chimiques à base de combustibles fossiles produiraient du « pain de l’air ». Au lieu de cela, nous avons des zones mortes dans l’océan, des gaz à effet de serre – y compris l’oxyde nitreux qui est 300 fois plus dommageable pour l’environnement que le CO2 – et des sols et des terres désertifiés. […]

À Navdanya, nous cultivons des aliments sains en préservant la biodiversité grâce à l’abondance des pollinisateurs et à la matière organique du sol qui attire le carbone et l’azote. En prenant soin de la terre, nous guérissons les cycles brisés du carbone et de l’azote qui sont à l’origine du changement climatique.

Via The ecologist

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.