Voici les photos les plus détaillées à ce jour de la face cachée de la lune

La mission Chang’e 4 continue à nous donner un premier regard extraordinaire sur une partie de la lune que nous n’avons jamais explorée auparavant.

La Chine vient de publier un nouveau lot de photos prises par sa sonde lunaire Chang’e 4 et son rover Yutu-2. Les nouvelles images nous donnent le regard le plus net jamais posé sur le paysage de la face cachée de la lune, au moment où les robots se réveillent d’un sommeil de deux semaines.

Bien qu’elles soient loin d’être les premières photos de la face cachée prises par la sonde et le rover, elles font partie des images de la lune prises par la mission à la plus haute résolution. Certaines sont des photos panoramiques prises par Yutu-2. La Chine a mis le nouveau lot à la disposition du public lundi.

Chang’e 4 a atterri au cratère lunaire de Von Karman au début de 2019, marquant la première fois dans l’histoire que des humains ont fait atterrir un vaisseau spatial sur la face cachée de la Lune. La sonde a recueilli des données astronomiques et géologiques, et a même essayé de faire pousser des plantes sur la lune. Plus récemment, le rover Yutu-2 est tombé sur une mystérieuse substance « gélifiée » qui se trouvait à l’intérieur d’un petit cratère, et on ne sait toujours pas ce que c’est et comment elle s’est retrouvée là.

Ces derniers jours, plusieurs scientifiques et experts en images spatiales ont utilisé leurs compétences pour traiter et coloriser les nouvelles photos. Beaucoup de ces images ont été mises en ligne et représentent des vues rapprochées des cratères et du sol lunaire de l’autre côté. Philip Stooke, un cartographe du Center for Planetary Science and Exploration de l’Université Western en Ontario, utilise les nouvelles images pour améliorer les cartes qu’il a réalisées pour illustrer les voyages en cours de Yutu-2.

La sonde et l’atterrisseur ont officiellement commencé leur 14ème jour lunaire les 18 et 19 janvier, respectivement. Les robots sont alimentés par l’énergie solaire et doivent s’éteindre et entrer en état d’hibernation pendant la nuit lunaire froide et sombre. Chaque jour et nuit lunaire dure environ deux semaines terrestres. Le rover et l’atterrisseur ne devaient initialement durer qu’environ trois mois et un an, respectivement. Ils ont tous deux dépassé les attentes.

Via Techreview

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.