L’art hawaïen ancien du tissu d’écorce : le kapa

Sabra Kauka trouve une grande joie à rendre le passé présent. Praticienne culturelle sur Kauai, elle enseigne aux enfants hawaïens les arts de leurs ancêtres, dont le kapa.

Dans ce processus physiquement exigeant, l’écorce de la plante wauke (le mûrier à papier) se transforme en vêtements et en couvertures.

Sabra, qui étudie elle-même l’art, est impressionnée par le fait que ses ancêtres ont créé de si beaux textiles à partir de l’écorce des arbres. Elle est déterminée à aider la prochaine génération à réapprendre et à adopter cette pratique.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.