Des images satellites montrent comment le coronavirus a paralysé Wuhan

Les photos prises depuis l’espace montrent le peu d’activité à Wuhan depuis que la Chine a fermé tous les transports dans cette ville de 11 millions d’habitants.

Le 22 janvier, la Chine a pris la mesure extraordinaire de fermer tous les transports dans la ville de Wuhan, où l’épidémie de coronavirus a commencé. Cette mesure a effectivement mis 11 millions de personnes en quarantaine, qui se poursuit toujours alors que les responsables de la santé publique s’efforcent de soigner les personnes qui sont tombées malades et d’arrêter la propagation du virus.

Comme le montrent les images satellites partagées avec le MIT Technology Review par Planet Labs et Maxar Technologies, la métropole est au point mort. Les ponts et les routes sont vides. Les gares de la ville sont désertes. L’aéroport de Wuhan, normalement très fréquenté, a complètement cessé ses activités.

L’effet sur le transport aérien s’est fait sentir dans tout le pays, en particulier pour les vols internationaux, qui ont chuté de façon abrupte au cours du mois dernier. Le 2 février, par exemple, le pays a connu une annulation de 222 départs (16,7 %) et de 238 arrivées (18,2 %), selon le service de suivi des compagnies aériennes FlightAware.

Mais il y a eu une explosion d’activité à Wuhan dans au moins un domaine : la construction. Deux nouveaux hôpitaux se sont réunis dans la ville presque du jour au lendemain pour gérer et traiter les malades (jusqu’à présent, plus de 28 300 cas ont été signalés et 565 décès, et ce n’est pas fini).

Via Techreview

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.