Ying Gao est le pionnier de la création de robes robotisées dans le monde de la mode

Des ordinateurs de haute technologie et des gadgets intuitifs aux voitures autonomes et maintenant, aux robes robotisées, la technologie a été infusée dans nos modes de pensée, de perception et d’identité de la mode.

Les deux silhouettes autonomes sont sensibles à leur environnement. Conçues par Ying Gao, créatrice de mode basée à Montréal, les robes robotisées « ondulent, s’étendent et se contractent », en référence à leur environnement, et le font « comme si elles étaient vivantes ». Les vêtements autonomes portent les noms de « Flowing Water » et « Standing Time ».

Les robes robotisées sont équipées de minuscules caméras, reliées à un ordinateur raspberry PI, ainsi que de capteurs de couleur et de lumière. C’est ainsi que le vêtement recueille des informations. Les réponses appropriées sont déclenchées par la série d’actionneurs et d’aimants. Ceux-ci sont « entrelacés avec du silicone » à l’intérieur du tissu.

Via yinggao & dezeen

Bon le look n’est pas terrible en photo, mais l’expérience doit être géniale. J’imagine totalement ce genre de vêtements pour le futur (Contes de Skuld).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.