Roya Aghighi développe des tissus aux propriétés photosynthétiques

À l’époque contemporaine, les tissus aux propriétés photosynthétiques sont une réalité, car la biologie et la nature sont invitées à participer au processus de conception à plus grande échelle. Roya Aghighi, une designer canado-iranienne, expérimente dans ce domaine. Elle lance « Biogarmentry« , un projet qui combine les vêtements avec des propriétés photosynthétiques.

C’est-à-dire que les vêtements qui font partie de cette collection innovante peuvent transformer le dioxyde de carbone en oxygène lorsque les gens les portent. Le tissu a un toucher de lin et est composé de nanopolymères et de chlamydomonas reinhardtii, qui est la principale composante active (et vivante) du projet. Il s’agit d’une sorte d’algue verte unicellulaire.

Proposée comme alternative à la mode rapide, les consommateurs devront prendre soin des vêtements aux propriétés photosynthétiques comme s’ils prenaient soin d’une plante.

Via royaaghighi & dezeen

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.