💭🩠 Six façons dont le coronavirus va changer notre monde

Le virus pandĂ©mique 2019-nCoV met Ă  l’Ă©preuve de nombreuses hypothĂšses d’un monde moderne et globalisĂ©, fortement interconnectĂ©. Ce virus de 120 nm, petit pour nous, grand par rapport aux normes virales, Ă©claire un grand nombre de nos modes de vie. Il s’agit d’un conflit entre les modes de vie traditionnels, les civettes et les chauves-souris dans un « marchĂ© humide », et une Chine technocratique et interconnectĂ©e de trains Ă  grande vitesse, de WeChat, de drones et autres.

Innophore

L’Ă©pidĂ©mie a eu un lĂ©ger impact personnel. Un voyage Ă  Hong Kong a Ă©tĂ© annulĂ©, remplacĂ© par des vidĂ©oconfĂ©rences tĂŽt le matin. Cathay Pacific et Marriott sont les perdants de cette adaptation.

Plus frappant encore, l’Ă©pidĂ©mie a montrĂ© les forces et les faiblesses de notre monde interconnectĂ©. Je me demande si nous sommes assez rĂ©sistants.

Comment le nouveau coronavirus pourrait-il changer notre monde ?

1. Renforcer le pouvoir de la collaboration scientifique et de l’approvisionnement libre des menaces mondiales.

2. Des quarantaines numĂ©riques grĂące Ă  de meilleurs systĂšmes d’information et de crĂ©dit social.

  • Les autoritĂ©s chinoises utilisent des systĂšmes informatisĂ©s de suivi des identitĂ©s pour rassembler les habitants de Wuhan et les sĂ©parer des autres, bien que « dans tout le pays, la rĂ©ponse des autoritĂ©s locales ressemble souvent aux mobilisations de masse de l’Ă©poque de Mao plutĂŽt qu’Ă  la magie technocratique basĂ©e sur les donnĂ©es, dĂ©crite dans la propagande sur l’État de surveillance Ă©mergent de la Chine. Elles se sont Ă©galement tournĂ©es vers les techniques utilisĂ©es par PĂ©kin pour lutter contre l’Ă©pidĂ©mie de SRAS, une autre maladie mortelle, en 2002 et 2003, lorsque la Chine Ă©tait beaucoup moins sophistiquĂ©e sur le plan technologique ».
  • Dev Lewis, lecteur de EV, qui nous a rĂ©cemment informĂ©s sur le crĂ©dit social en Chine, dit qu’il pense que 2019-nCoV pourrait catalyser les discussions au sein du Parti communiste chinois sur la maniĂšre dont les identitĂ©s numĂ©riques pourraient ĂȘtre utilisĂ©es pour gĂ©rer les Ă©pidĂ©mies Ă  l’avenir.

3. Renforcer l’importance des technologies gĂ©nomiques.

4. Tout Ă©loigner.

5. Encouragez l’autosuffisance, en particulier en ce qui concerne la nourriture, l’Ă©nergie et les produits.

  • Les chaĂźnes d’approvisionnement mondiales vont remarquer que les usines chinoises ne les remplissent pas. La vulnĂ©rabilitĂ© Ă  ce point de dĂ©faillance unique deviendra de plus en plus Ă©vidente. Notre industrie manufacturiĂšre mondialisĂ©e et dĂ©localisĂ©e ressemble Ă  l' »anti-internet » : interconnectĂ©e, mais dĂ©pendante d’un grand super-nƓud plutĂŽt que mise en rĂ©seau, dĂ©centralisĂ©e et rĂ©sistante.
  • L’agriculture verticale pourrait permettre une sorte de durabilitĂ© alimentaire au niveau de la communautĂ© ou de la ville. En effet, les fermes hydroponiques verticales avancĂ©es utilisent moins de ressources en eau et ont une distance de transport plus courte que les cultures traditionnelles. Elles sont souvent exemptes de pesticides et d’herbicides. Voici un exemple de fermes verticales dĂ©ployĂ©es sur certains campus universitaires amĂ©ricains, probablement pour les Ă©tudiants qui ne font pas de biĂšre et de pizza (le Japon semble avoir pris la tĂȘte de l’agriculture verticale, selon le Financial Times).
  • La fabrication locale sera de plus en plus importante. Étant donnĂ© la nature spĂ©cialisĂ©e des produits, il n’y aura pas une usine d’iPhone dans chaque ville. Mais l’impression en 3D est de plus en plus rĂ©pandue.

6. Soutenez les nativistes, les populistes, les statisticiens et les constructeurs de murs.

Dans le mĂȘme temps, la crise actuelle secoue le formidable rĂ©gime chinois. Comme le souligne Bill Bishop :

La machine de propagande du Parti travaille dur pour contrĂŽler les messages, mais les rĂ©vĂ©lations selon lesquelles des professionnels de la santĂ© Ă  Wuhan ont tentĂ© de mettre en garde contre ce virus en dĂ©cembre dernier, mais ont Ă©tĂ© rĂ©duits au silence par l’appareil de maintien de la stabilitĂ©, ont provoquĂ© un tollĂ©. […] C’est presque une crise existentielle pour Xi et le Parti que nous avons vue depuis 1989.

Les Chinois ont dĂ©veloppĂ© leur propre modalitĂ© de samizdat en mettant en ligne des critiques de la sĂ©rie HBO, Tchernobyl, pour contourner les censeurs en ligne. La Chine souffre dĂ©jĂ  d’un Ă©norme dĂ©ficit de confiance, entre l’État et les gouvernements provinciaux, entre l’État et les citoyens, les citoyens et les gouvernements provinciaux, les entreprises et l’État… vous comprenez… l’Ă©pidĂ©mie actuelle ne renforcera pas cette confiance. Alors qu’est-ce qui pourrait combler ce dĂ©ficit ?

Via ExponentialView

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.