Votre meilleure défense contre les coronavirus

L’Organisation mondiale de la santé a relevé son évaluation du risque mondial pour le nouveau coronavirus à « très élevé » vendredi, son niveau de risque le plus élevé alors que les pays luttent pour contenir la propagation du virus.

La situation dans son ensemble : Cette semaine, le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné comment les réponses des pays peuvent augmenter ou diminuer les chances d’éviter un plus grand nombre de cas. Aujourd’hui, il a déclaré que l’alerte « est un test de réalité pour chaque gouvernement ». … La fenêtre d’opportunité se referme. Réveillez-vous ».

De notre côté, on adopte les gestes simples :

Se laver les mains est la meilleure façon de se protéger contre le nouveau coronavirus, selon les médecins et les responsables de la santé, car le virus continue de se propager dans le monde entier.

Pourquoi c’est important : Le lavage fréquent des mains peut empêcher la propagation des germes dans une communauté, un moyen de prévention connu pour la COVID-19 et la grippe.

Conseil : Le Centers for Disease Control and Prevention recommande de se frotter les mains avec du savon pendant au moins 20 secondes (en fredonnant deux fois la chanson « Happy Birthday »).

  • Rincez bien et séchez vos mains avec une serviette propre ou un séchoir à air.
  • Le désinfectant pour les mains est la deuxième meilleure solution, mais il ne fonctionne pas aussi bien, surtout si les mains sont visiblement sales.

Quand se laver les mains :

  • Lorsque vous êtes à proximité, lorsque vous préparez ou mangez de la nourriture
  • Après avoir utilisé les toilettes
  • Lorsqu’on s’occupe de personnes qui ont vomi ou qui ont la diarrhée
  • Après avoir toussé, éternué ou s’être mouché
  • Après avoir touché des ordures
  • Après avoir touché des animaux ou des déchets d’animaux

Pourquoi les masques ne sont pas une bonne idée : Des rapports montrent que le public s’inquiète de la pénurie de masques médicaux, mais les médecins soulignent que les masques donnent un faux sentiment de sécurité et peuvent faire plus de mal que de bien.

Les masques typiques disponibles en ligne et dans les pharmacies sont destinés aux personnes déjà malades. Ils ne sont pas adaptés au visage, mais ils empêchent la propagation du mucus.
Les masques ajustés, appelés N-95, empêchent les personnes en bonne santé de tomber malades car ils contribuent à bloquer 95 % des microbes. Lorsque les pays à faible risque les stockent, ils en privent les personnes qui en ont un besoin immédiat.

Masques ajustés, en vente sur Amazon, (18€)

Le résultat final : le COVID-19 n’a pas de vaccin, des traitements sont en cours de recherche, alors lavez-vous les mains et toussez ou éternuez dans votre coude.

Via axios

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.