Le métro de Hong Kong envoie des robots pour désinfecter les trains du coronavirus

En réponse au coronavirus, les autorités des transports de Hong Kong font preuve de créativité pour maintenir la propreté des voitures de métro. La MTR (Mass Transit Railway) Corporation de Hong Kong, un opérateur ferroviaire gouvernemental, a déployé un robot désinfectant pour nettoyer les trains, rapporte Quartz.

Ces robots de la taille d’un mini réfrigérateur sont capables de descendre les trains de manière autonome en pulvérisant une solution de « peroxyde d’hydrogène vaporisé » (VHP). Plutôt que de remplacer complètement le personnel de nettoyage humain, les robots sont censés l’aider en se rendant dans les petites brèches difficiles à atteindre, selon un communiqué.

Pulvérisation de vapeur

Les opérateurs peuvent soit commander les robots à distance dans un rayon de 20 mètres, soit les mettre en mode automatique en préréglant le plan de l’étage. Selon la société, il faut environ quatre heures au robot pour nettoyer un train complet de huit voitures.

« Nous prévoyons de déployer un total de 20 robots VHP pour le nettoyage des trains dans les dépôts et nous espérons que cela contribuera à assurer le confort des voyages des passagers en offrant une protection de la santé toujours plus grande à nos collègues et à nos clients », a déclaré Tony Lee, directeur des opérations de MTR Corporation, dans le communiqué.

Van Diagram

Les autorités chinoises utilisent des camionnettes plus grandes pour désinfecter des routes entières et aider à la livraison de fournitures médicales.

Hong Kong a bien réussi à contenir l’épidémie. Au total, 129 cas seulement ont été confirmés à ce jour, dont 39 provenaient de l’extérieur de ses frontières.

LIRE LA SUITE : Le métro de Hong Kong envoie des robots pour désinfecter les trains du coronavirus [Quartz].

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.