Les chercheurs sont assis sur une technologie qui pourrait transformer les arbres en générateurs d’électricité

A ses débuts, et mis au point par des étudiants diplômés de l’université Keio de Tokyo, le « micro-réseau biologique » Raiki aura pour but de récolter l’électricité des arbres en tirant parti de l’effet « triboélectrique » dans le feuillage. Il s’agit d’un phénomène de mouvement, un peu comme l’électricité statique, généré lorsque des feuilles chargées positivement entrent en contact avec des matériaux chargés négativement (comme un tronc d’arbre).

La designer industrielle Catalina Lotero l’a expliqué lors de Design Indaba 2020, où elle a également remis en question l’impact éthique en posant la question suivante : « Est-il éthiquement correct d’utiliser quelque chose de vivant et de le modifier comme un produit ? »

Pour en savoir plus sur cette technologie et ses questions sous-jacentes, consultez le site Quartz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.