Définir l’information

Je ne sais pas trop comment qualifier cette pièce de Ben Thompson, un avis ? Une expérience de pensée ? Une observation ? Il explique certaines de ses réflexions sur la variation de la valeur de l’information sur Twitter, et comment elle fluctue lorsqu’un sujet particulier gagne en intérêt (comprend de nombreux graphiques illustratifs). Prenez-le pour ce qu’il est en termes de données valides, mais il est intéressant de réfléchir pour savoir comment le tsunami d’information COVID-19 est lié à la lecture de tout autre sujet. Il est plus difficile de trouver des lectures utiles sur d’autres sujets, surtout sans être « contaminé » par des informations sur les virus, si vous essayez de rester sain d’esprit.

En d’autres termes, l’utilité des médias sociaux comme source d’information est inversement proportionnelle au nombre de personnes intéressées par un sujet donné. […]

Quant aux récits, ils font appel, dans le meilleur des cas, au désir humain inné de raconter des histoires et à notre désir de donner un sens au monde ; dans le pire des cas, ils font appel aux préjugés de confirmation des gens et aux instincts tribaux. Dans tous les cas, ils ont tendance à être polarisants, ce qui est une mauvaise nouvelle dans un monde où les coûts initiaux sont fixes, mais c’est exactement ce que vous voulez quand la production est bon marché et que l’attention est rare. […]

Là encore, ni les informations émergentes ni les récits ne sont intrinsèquement mauvais. Les deux, cependant, peuvent conduire à de mauvais résultats : les informations émergentes peuvent facilement être submergées par la désinformation, en particulier lorsque les incitations sont mauvaises, et les récits peuvent eux-mêmes corrompre les faits.

Je soupçonne que nous observons le même genre de dynamique avec les informations sur les médias sociaux en particulier ; il y a très peu de motivation pour créer de la désinformation sur des sujets dont très peu de gens parlent, alors qu’il y a beaucoup de motivation – argent, méfait, avantage partisan, panique – pour créer de la désinformation sur des sujets très populaires.

En d’autres termes, l’utilité des médias sociaux en tant que source d’information est inversement proportionnelle au nombre de personnes intéressées par un sujet donné :

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.