Dyson construit 15 000 ventilateurs pour lutter contre COVID-19

L’entreprise fera don de milliers de ventilateurs à l’étranger.

Alors que le monde est confronté à une pénurie de respirateurs dans le cadre de la pandémie croissante de COVID-19, Dyson – la société britannique la plus connue pour la fabrication d’aspirateurs, de purificateurs d’air et de sèche-cheveux – a conçu et construit un nouveau respirateur en 10 jours. Baptisé CoVent, il s’agit d’un ventilateur portable monté sur le lit qui peut fonctionner sur batterie dans les conditions d’un hôpital de campagne.

Grâce à une subvention du gouvernement britannique, sous la supervision du Service national de santé (NHS) et de l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), Dyson a accepté de produire 10 000 respirateurs pour le pays. En plus de cela, elle produira 5 000 autres respirateurs qui seront donnés. Un millier d’entre eux iront au Royaume-Uni. Les 4 000 restants seront destinés à d’autres pays.

Bien que des entreprises américaines, dont GM, Ford et Tesla, aient exprimé leur volonté de produire des respirateurs pour faire face aux pénuries actuelles, la technologie médicale est propriétaire et la plupart des rapports indiquent que la conversion de ces constructeurs automobiles à la production de ventilateurs pourrait prendre des mois. Ce qui est nouveau dans l’approche de Dyson, c’est que les ventilateurs sont conçus et fabriqués en interne.

Un représentant de Dyson déclare que la production « commencera immédiatement », bien qu’il n’y ait pas de mot précis sur les dates de livraison pour le moment.

***

Vous trouverez ci-dessous un courriel interne que James Dyson a envoyé à la société aujourd’hui.

Les hôpitaux sont en première ligne dans la guerre contre le Covid-19, où des médecins, des infirmières et des travailleurs de la santé héroïques se battent pour sauver des vies et aider les gens à se remettre de ce terrible virus. Comme dans toute bataille, il y a de nombreux défis à relever, notamment la disponibilité des équipements essentiels, en l’occurrence les ventilateurs. Un respirateur permet d’aider un patient qui n’est plus capable de maintenir ses propres voies respiratoires, mais malheureusement, il y a actuellement une pénurie importante, tant au Royaume-Uni que dans d’autres pays du monde.

Depuis que j’ai reçu un appel de Boris Johnson il y a dix jours, nous avons recentré les ressources chez Dyson et travaillé avec TTP, The Technology Partnership, pour concevoir et construire un tout nouveau respirateur, le CoVent. Ce nouveau dispositif peut être fabriqué rapidement, efficacement et en volume. Il est conçu pour répondre aux besoins cliniques spécifiques des patients atteints de Covid-19, et il est adapté à une variété de contextes cliniques. Le principal défi consistait à concevoir et à fournir un nouveau produit médical sophistiqué en volume et dans un laps de temps extrêmement court. La course est maintenant lancée pour le mettre en production.

Le moteur Dyson Digital est au cœur du nouveau dispositif et sa conception a été optimisée pour offrir un très haut niveau de sécurité intrinsèque, ce qui le rend particulièrement adapté à une production industrielle en grande série. Le dispositif est conçu pour assurer une alimentation en air de haute qualité afin de garantir sa sécurité et son efficacité, en s’appuyant sur notre savoir-faire en matière de purificateurs d’air qui permet une filtration de haute qualité dans les produits à fort volume.

Les respirateurs étant un produit réglementé, Dyson et TTP travailleront avec la MHRA et le gouvernement pour s’assurer que le produit et le processus de fabrication sont approuvés. Nous avons reçu une première commande de 10 000 unités du gouvernement britannique que nous fournirons sur la base d’un livre ouvert. Nous étudions également les moyens de le rendre disponible au niveau international.

Je suis fier de ce que les ingénieurs de Dyson et nos partenaires du TTP ont réalisé. Je suis impatient de voir ce nouveau dispositif en production et dans les hôpitaux dès que possible. C’est clairement une période de crise internationale grave, je vais donc faire don de 5 000 unités à l’effort international, dont 1 000 iront au Royaume-Uni.

Nous vous tiendrons informés de nos progrès.

Je vous adresse mes meilleurs vœux,

James

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.