Les masques de créateurs se vendent 200 dollars la pièce en ligne

Les célébrités s’intègrent avec des masques à la mode. Les critiques disent qu’elles devraient plutôt faire don des produits.

Gwyneth Paltrow a posté une photo Instagram lundi en revenant du marché fermier. Elle y porte une robe noire et un masque noir assorti. Le label qu’elle a choisi pour ce dernier est une société suédoise appelée Airinum AB.

Les masques de marque existent depuis au moins une décennie, un marché de niche qui s’adresse aux malades chroniques, aux habitués du Burning Man et aux fashionistas de Pékin. Aujourd’hui, dans le contexte de la pandémie de coronavirus, ils sont un accessoire convoité par les personnes fortunées du monde entier. Et pour d’autres, ils sont un nouveau symbole d’inégalité à une époque où les équipements de protection pour les travailleurs médicaux sont terriblement rares.

View this post on Instagram

@bradfalchuk and I were grateful to learn our local farmers market was open this morning; we walked there (keeping lots of distance) and donned masks and gloves once we got nearer to the market, only taking them off when we were almost home and there were no other pedestrians in close proximity. Yesterday I heard tales of crowded hiking trails and parks. Although we are all on a learning curve and aren’t always perfect as we figure out this temporary new normal, we must take the orders seriously and not abuse the freedoms we still have; grocery store and essential errand runs, bike rides or walks (being disciplined about correct protocol). It’s not the time for denial. We must take this seriously and shelter in place. It’s time for nesting, reading, cleaning out closets, doing something you’ve always wanted to do (write a book, learn an instrument or a language or learn to code online, draw or paint) going through photos, cooking, and reconnecting on a deeper level with the people you love. I find hope in the generosity, love, protection and care I see and feel through out our country everyday and my heart goes out to everyone directly affected or simply in fear. We will get through and I bet you our humanity will shine like never before ❤️

A post shared by Gwyneth Paltrow (@gwynethpaltrow) on

Airinum et d’autres fabricants populaires de masques à la mode, dont Cambridge Mask Co. et Vogmask, vendent généralement des produits dans un assortiment de couleurs et de tailles et proposent une filtration de l’air avancée et un ajustement en mousse à mémoire de forme pour le nez du porteur. Contrairement aux masques en papier souvent utilisés par les professionnels de la santé, ceux-ci peuvent être lavés et réutilisés.

Les produits sont normalement vendus au prix de 12 dollars pour un masque Cambridge noir de base ou de 69 dollars pour un Airinum rose perle. Mais ces deux sociétés sont en rupture de stock jusqu’au mois prochain au moins. Les Airinums se sont vendus à plus de 200 dollars pièce sur EBay la semaine dernière et les Vogmasks à environ 150 dollars en moyenne.

EBay Inc. ainsi qu’Amazon.com Inc. et d’autres détaillants en ligne ont subi des pressions pour permettre aux vendeurs de pratiquer des prix abusifs sur des produits essentiels comme les masques et les désinfectants pour les mains. En réponse, les entreprises ont déclaré qu’elles allaient interdire ces inscriptions. Les masques haut de gamme existent dans une sorte de zone grise parce qu’ils sont des produits de luxe par leur conception.

Aux yeux des responsables gouvernementaux, cependant, ce sont toujours des masques. La société Vogmask, basée à San Francisco, fabrique tous ses produits en Corée du Sud, qui a promulgué ce mois-ci une interdiction d’exportation de masques médicaux. Wendover Brown, le co-fondateur de la société, a déclaré que 80 000 produits finis et emballés attendent dans un entrepôt près d’Incheon, incapables de passer la douane. « Le produit est juste là, il n’aide personne », a déclaré M. Brown. Vogmask explore actuellement les possibilités de fabrication aux États-Unis.

La pénurie mondiale de masques est un problème grave pour le personnel médical. Apple Inc. et Facebook Inc. sont parmi les entreprises qui aident à trouver des masques et à en faire don aux hôpitaux, et les responsables ont exhorté les gens à ne pas les thésauriser. Christian Siriano, un éminent couturier, et les ateliers français de Balenciaga ont commencé à produire des masques pour renforcer l’approvisionnement du personnel médical.

C’est dans cette optique que le coup de glamour de la pandémie de Paltrow a suscité une certaine indignation. Dans des commentaires sur le post, plusieurs personnes ont réprimandé l’actrice pour son manque de tonicité et l’ont exhortée à donner le masque à un travailleur de la santé et à plaider pour que d’autres le fassent. « Le personnel médical a supplié les gens d’y contribuer », a écrit une personne. « Ces masques ne devraient être disponibles que pour les personnes en première ligne.

Une porte-parole de Paltrow a refusé de commenter. Mercredi, Paltrow a publié sur Instagram qu’elle et son mari avaient fait un don au Frontline Responders Fund, qui recueille 10 millions de dollars pour acheminer des fournitures essentielles aux travailleurs qui luttent contre le virus.

Via Bloomberg

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.