Facebook diffuse de nouvelles fonctionnalités en livestream

Les nouvelles fonctionnalités livestream du réseau social ont pour but d’intégrer davantage de personnes dans la communauté Facebook sans exercer une pression la bande passante. Si l’expérience fait son chemin, elle pourrait s’avérer une ressource vitale pour le partage d’informations en temps de crise.

Se connecter sans login

Facebook a beaucoup investi dans ses capacités de diffusion en direct ces deux dernières années, alors que la demande continue de croître. Zuckerberg and co. travaillent sur une série de nouvelles fonctionnalités qui rendront l’accès à la vidéo en direct sur Facebook plus facile que jamais.

  • Les utilisateurs non-Facebook peuvent accéder à des flux en direct à partir d’appareils mobiles. Elles sont déjà disponibles sur Android, et seront déployées sur IOS « dans les prochaines semaines ».
  • L’entreprise crée un « réseau téléphonique public commuté », qui permettra à ceux qui ne disposent pas d’un smartphone ou de données mobiles fiables d’écouter des flux en direct via un numéro gratuit, comme pour une conférence téléphonique.
  • Facebook Live apporte une option « audio uniquement » aux flux de données en direct, comme si vous vous trouviez dans une interface radio démocratisée.

À court terme, Facebook espère que ces fonctionnalités permettront d’atténuer l’augmentation de la bande passante suite à la pandémie de coronavirus. Avec tout le monde à la maison, un nombre record d’utilisateurs accèdent au réseau social pour, vous savez, se socialiser.

Une terre sans radio

À long terme, ces nouvelles fonctions de diffusion en direct pourraient s’avérer utiles aux journalistes du monde entier, notamment pour la mise en œuvre du réseau téléphonique public commuté. Elle permettrait aux populations des pays où Facebook est interdit (Chine, Iran, Syrie et Corée du Nord) ou où l’accès à Internet est limité (Amérique du Sud et Afrique) de se brancher sur les flux en direct du monde entier.

La manière dont les auditeurs potentiels obtiendraient les informations sur le numéro de téléphone reste à déterminer, mais cet accès pourrait constituer un grand pas en avant dans la démocratisation de la liberté d’expression… et, en contrepartie, permettre aux mauvais acteurs de diffuser plus facilement de fausses nouvelles dans des coins inexploités du monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.