Dans un geste rare, Facebook, Microsoft, Twitter et d’autres géants technologiques travaillent ensemble pour aider les développeurs à combattre la pandémie de coronavirus par la technologie

Les géants de la technologie travaillent tous à la cause commune qui consiste à aider les développeurs à créer des technologies pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

  • Facebook, Microsoft et Twitter, entre autres, fournissent des ressources pour un hackathon de construction de produits technologiques qui répondent aux problèmes liés aux coronavirus.
  • Les développeurs peuvent créer la technologie de leur choix, mais l’Organisation mondiale de la santé a fourni quelques exemples de domaines où l’aide est la plus nécessaire.
  • Ces exemples comprennent des technologies qui peuvent aider à soutenir le personnel médical ainsi que celles qui peuvent protéger les populations vulnérables.
  • Visitez la page d’accueil de Business Insider pour plus d’histoires.

Des géants de la technologie tels que Facebook, Microsoft et Twitter contribuent tous à un projet de hackathon qui encourage les développeurs à mettre au point des technologies qui répondent aux défis et aux problèmes liés à la pandémie de coronavirus.

Le fournisseur de hackathon en ligne Devpost est l’hôte de cette initiative.

Les participants peuvent créer la technologie de leur choix, mais l’Organisation mondiale de la santé a collaboré avec Devpost pour fournir une aide dans certains domaines où les besoins sont les plus importants.

Il s’agit notamment de mettre l’accent sur les initiatives en matière de santé, comme les technologies qui peuvent aider à soutenir le personnel médical ou à généraliser la télémédecine, d’aider les populations vulnérables comme les personnes âgées à rester en sécurité, de travailler sur des environnements d’apprentissage à distance que les enseignants et les écoles peuvent utiliser, et de promouvoir les liens sociaux car les gens restent socialement isolés.

Facebook, Microsoft, Twitter, Giphy, TikTok, Pinterest, Slack et WeChat fourniront des ressources pour aider les développeurs qui souhaitent participer. Outre l’OMS, les scientifiques du Chan Zuckerberg Biohub s’associent également à Devpost dans le cadre de ce projet.

Il est rare que de grandes entreprises technologiques, souvent en concurrence les unes avec les autres, travaillent ensemble sur un projet commun, même si elles collaborent parfois pour encourager l’adoption de nouvelles normes technologiques dans l’ensemble du secteur.

En plus de fournir des ressources pour le hackathon mondial, nombre de ces entreprises tirent également parti de leurs propres produits et plateformes pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus.

Facebook, par exemple, fournit des services gratuits aux organisations gouvernementales de santé et aux agences des Nations unies qui souhaitent utiliser son service de messagerie comme outil pour diffuser des informations précises et utiles sur COVID-19. Le ministère de la santé argentin utilise cet outil, selon Facebook.

En ce qui concerne le hackathon, Facebook fournit du matériel éducatif et des tutoriels Facebook Live aux développeurs qui souhaitent y participer.

La date limite de soumission des projets est fixée au 30 mars, les sélections mises en évidence étant annoncées le 3 avril.

Via Business Insider

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.