Pic dans les ventes d’armes aux US

Ce n’est pas seulement du papier toilette que les Américains ont stocké.

En mars, le FBI a procédé à un nombre record de 3,7 millions de vérifications d’antécédents d’armes à feu sur un mois – un chiffre qui se rapproche des ventes d’armes, rapporte Stef Kight d’Axios.

  • Le mois dernier, cinq des dix premiers jours de vérification des antécédents depuis le lancement du National Instant Criminal Background Check System (NICS) en 1998 – il y a 22 ans – ont été enregistrés.
  • Le mois de mars a été le deuxième mois le plus chargé en termes de ventes d’armes à feu, après janvier 2013, juste après la réélection du président Obama et la fusillade de l’école primaire de Sandy Hook, selon le N.Y. Times.

Des pointes dans les achats d’armes à feu et de munitions – et dans les achats d’armes pour la première fois – ont été signalées dans les régions durement touchées par le coronavirus, notamment à Washington, en Californie et à New York.

Dans une vidéo tweetée par la NRA le 21 mars, un militant met en garde : « Si vous ne vous préparez pas à défendre votre propriété quand tout va mal, vous ne faites en réalité que stocker pour quelqu’un d’autre ».

Via Axios

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.