Les 4 meilleurs masques que vous pouvez faire vous-même

Le CDC devrait recommander que tous les Américains portent des masques en public. Voici comment fabriquer le masque le plus efficace possible, en utilisant des objets qui traînent dans la maison.

Masques ou pas masques ? Nous ne sommes pas les seuls à nous poser la question. Depuis la mi-mars, le nombre de recherches sur Google pour les masques DIY a augmenté de 85%. Alors que les hôpitaux s’efforcent de trouver suffisamment de masques chirurgicaux et de masques N95 pour leur personnel de santé, il est clair que tous les masques certifiés médicalement sur le marché devraient aller à ces travailleurs de première ligne. Les autres masques sur le marché devraient aller aux personnes travaillant dans des entreprises essentielles, y compris les chauffeurs de bus, les travailleurs d’entrepôt et le personnel des épiceries. Pour le reste d’entre nous, qui courons un risque nettement moindre, un masque fait maison pourrait être notre meilleure option – d’autant plus que les Centres de contrôle et de prévention des maladies devraient revenir sur leur position antérieure et recommander officiellement aux gens de se couvrir le visage en public. Ce changement pourrait s’expliquer en partie par de nouvelles preuves suggérant que le coronavirus pourrait se propager dans l’air et que des personnes ne présentant aucun symptôme pourraient être porteuses du virus, voire infecter d’autres personnes.

Mais quel est le meilleur masque DIY ? Au cours des deux dernières semaines, Internet a été inondé de patrons différents, et tous ne sont pas créés de la même façon ; certains peuvent être plus efficaces que d’autres. Il est important de se rappeler qu’aucun masque fait maison ne peut garantir que vous ne serez pas infecté par le coronavirus, mais des études ont montré que toute protection faciale peut réduire votre exposition aux virus par rapport à rien du tout. Voici les meilleurs modèles possibles que vous pourrez essayer. Mais avant de vous présenter les options, passons en revue les bases de la conception des masques.

Se protéger soi-même ou protéger les autres

Le modèle que vous choisirez dépendra de la raison pour laquelle vous portez un masque. Il y a deux raisons pour lesquelles vous pouvez porter un masque : pour protéger les autres et pour vous protéger vous-même. (Même les masques médicaux peuvent être divisés en ces deux catégories.) Les masques chirurgicaux, qui ont un ajustement libre, sont conçus pour empêcher les gouttelettes de sortir de la bouche d’un travailleur médical et d’atterrir sur le patient ; les masques N95, qui épousent la bouche et le nez et filtrent jusqu’à 95% des très petites particules (0,3 micron), sont conçus pour empêcher les gouttelettes de pénétrer dans la bouche du médecin.

Cette première raison s’applique à de nombreuses personnes, qui veulent être de bons citoyens et empêcher la propagation du virus à des personnes plus vulnérables. Si chacun portait un masque lorsqu’il sort en public, il pourrait théoriquement réduire la propagation de la maladie. Donc, si votre préoccupation première est de protéger les autres, un simple masque suffira. Une étude sur le virus de la grippe réalisée en 2013 a montré que même un masque fait maison à partir d’un t-shirt en coton réduisait le nombre de micro-organismes expulsés de la bouche du porteur, bien qu’il soit trois fois moins efficace qu’un masque chirurgical. Votre objectif serait de créer un masque en tissu qui attrape les gouttelettes qui sortent de votre nez et de votre bouche. Si vous parlez ou éternuez, le tissu empêchera le fluide de se déposer sur le sol ou sur une autre personne. Vous laverez ensuite ce masque après chaque utilisation pour vous assurer que des bactéries ne se développent pas sur le tissu.

Si votre principale préoccupation est d’être infecté par la maladie – vous êtes peut-être dans une catégorie à haut risque ou vous travaillez dans un entrepôt entouré d’autres personnes – vous voudriez un masque qui filtre les particules de l’air. Voici deux modèles qui nécessitent des filtres HEPA (High Efficiency Particulate Absorbing), qui sont certifiés pour éliminer au moins 99,9 % des particules en suspension dans l’air. Astucieux, ces modèles utilisent des filtres d’aspirateurs certifiés HEPA. L’un d’eux crée même un joint autour du visage pour que les particules ne puissent pas entrer par les côtés.

Sans plus attendre, voici quelques options basées sur l’objectif du masque et sa complexité de fabrication.

Un masque en coton sans couture

Si vous n’avez pas de compétences en couture et que vous n’avez pas beaucoup de matériel d’artisanat à la maison, vous pouvez fabriquer un simple masque à partir d’un t-shirt. Veillez à laver le T-shirt en utilisant d’abord votre réglage d’eau chaude, puis à laver le masque après chaque utilisation.

Un simple masque synthétique

L’inconvénient de l’utilisation du coton est qu’il absorbe l’humidité. Cela permet d’attraper les liquides de la bouche, mais cela peut aussi permettre aux bactéries de se développer si vous ne le lavez pas fréquemment. Ce modèle, que Popular Science a adapté de MakerMask de Helpful Engineering, préconise un sac d’épicerie réutilisable en polypropylène non tissé – un matériau similaire à celui utilisé dans un masque chirurgical. La bonne nouvelle, c’est que vous avez probablement un sac fabriqué dans ce matériau dans votre placard.

Masque avec poche filtrante HEPA

Si votre objectif est de vous empêcher d’inhaler les gouttelettes en suspension dans l’air, vous devez utiliser un matériau qui filtre les particules. La plupart des sacs d’aspirateurs, par exemple, contiennent des filtres HEPA. Si vous n’en avez pas à la maison, vous pouvez facilement les acheter en ligne. Ce modèle, approuvé par la Great Falls Clinic, un centre de santé du Montana, consiste en un masque en coton avec un espace pour un filtre HEPA que vous remplacerez à chaque utilisation. Ce modèle est un peu plus complexe et nécessite une machine à coudre. Il comporte plusieurs plis pour couvrir votre visage, mais il ne crée pas une étanchéité parfaite. Vous découperiez un sac d’aspirateur de forme rectangulaire pour l’insérer dans le masque avant de le porter, puis vous enlèveriez le filtre et laveriez la partie en coton après chaque utilisation.

Masque d’aspirateur

Ce modèle de masque, conçu par Instructables, est légèrement plus complexe que ceux ci-dessus, nécessitant également une machine à coudre. Mais il est conçu pour assurer une étanchéité parfaite et il est doté d’un filtre HEPA. Comme il ne peut pas être lavé, il est conçu pour être porté une seule fois. C’est beaucoup de travail pour un produit à usage unique, alors si vous le fabriquez, autant en faire plusieurs à la fois. (le patron est ici)

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.