L’Allemagne prévoit de renforcer les règles relatives aux achats étrangers

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel prévoit d’introduire de nouvelles règles pour protéger les entreprises allemandes contre les rachats par des entités basées en dehors de l’Union européenne.

Le projet de loi permettrait au gouvernement de bloquer les accords qui présentent une « interférence potentielle » avec les intérêts allemands, selon un fonctionnaire qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat. Pour l’instant, il ne peut empêcher un rachat que si elle est considérée comme une menace pour la sécurité.

Les autorités pourront également restreindre l’accès au savoir-faire des entreprises pendant l’examen d’une acquisition.

Le cabinet de Merkel a l’intention de faire passer les changements à la loi sur le commerce extérieur mercredi, a déclaré le fonctionnaire. Les détails ont été communiqués précédemment par le groupe de médias Funke.

Alors que la pandémie de coronavirus frappe l’économie mondiale, les fonctionnaires ont exprimé leur inquiétude quant à la vulnérabilité des entreprises essentielles aux intérêts allemands face aux rachats étrangers. Les ministres des finances de la zone euro doivent discuter mardi de propositions visant à atténuer les retombées économiques et financières de l’épidémie.

Selon Bloomberg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.