La guerre du Yémen : Début du cessez-le-feu de la coalition pour aider à combattre le coronavirus

Un cessez-le-feu unilatéral de deux semaines appelé par la coalition dirigée par les Saoudiens qui se battent au Yémen est entré en vigueur.

La coalition a déclaré vouloir soutenir les efforts des Nations unies pour une solution politique et aider à stopper la propagation du coronavirus, bien qu’aucun cas n’ait été signalé au Yémen.

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, s’est félicité de cette initiative.

Mais un haut responsable du mouvement rebelle Houthi, qui lutte contre les forces pro-gouvernementales soutenues par la coalition, l’a qualifié de « stratagème ».

Quelques heures après l’annonce du cessez-le-feu par la coalition, mercredi soir, les deux parties s’accusent mutuellement d’avoir lancé des attaques.

Le conflit, qui dure depuis cinq ans, a dévasté le Yémen, aurait fait plus de 100 000 morts et déclenché ce que les Nations unies considèrent comme la pire crise humanitaire au monde.

Qu’a dit la coalition ?

Le porte-parole, le colonel Turki al-Malki, a annoncé que la coalition commencerait un cessez-le-feu jeudi à midi (10:00 GMT), car elle était « déterminée à créer un environnement favorable aux efforts de l’envoyé des Nations unies, à alléger les souffrances du peuple frère du Yémen et à soutenir les efforts de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19 ».

Il a ajouté que la période de deux semaines pourrait être prolongée afin de « permettre des conditions appropriées » pour que les parties belligérantes puissent discuter des « propositions de l’envoyé des Nations unies sur les mesures et les mécanismes pour mettre en œuvre un cessez-le-feu permanent au Yémen » et « une solution politique globale au Yémen ».

La crise du Yémen : Pourquoi y a-t-il une guerre ?

Via BBC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.