La pratique de duansheli 断舍离

Pour le Festival traditionnel chinois, on nettoie la maison de fond en comble : c ‘est le duansheli.

Pendant le nettoyage, beaucoup de choses se retrouvent à la lumière. Et la plupart d’entre elles ne sont pas des choses vraiment nécessaires, on les jette pas parce que ce des choses ayant un sens et une valeur pour soi. Et ce genre de valeur est défini par elles et non par soi.

La méthode duansheli vous offre deux choses ou deux normes à respecter : la ligne du temps et les relations.

Pour le temps, ce à quoi nous devons prêter attention, c’est au présent même, au présent, et non au passé et au futur. Ainsi, les choses que vous avez trouvées utiles dans le passé et que vous pensez utiles dans le futur peuvent vous être inutiles maintenant.

Pour les relations, tout doit être évalué en fonction de votre propre valeur. C’est le fait que vous en ayez besoin ou non qui compte, et non sa propre valeur.

Il s’agit de reconsidère ses relations avec toutes ces boîtes de choses stockées et qui encombrent votre intérieur : de se concentrer non plus sur les choses elles-mêmes mais sur soi-même. Après avoir commencé à penser de cette manière, vous allez donner et même jeter beaucoup de choses que vous jugez inutiles. Non seulement l’environnement autour de soi devient plus amical et plus confortable, mais la paix intérieure se maintient également.
Maintenant, regardez les objets qui ont occupé votre lit, votre bureau et votre canapé pendant très longtemps. En avez-vous vraiment besoin et êtes-vous heureux et à l’aise de les voir ainsi placés ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.