Obtenir des intérêts composés sur vos pensées

Je ne suis toujours pas convaincu par Roam, il y a juste trop de petits détails visuels qui me dérangent. Cet entretien avec son fondateur, Conor White-Sullivan, montre qu’il y a une solide réflexion en coulisses et que le type de lecture, de réflexion, de connexion et de synthèse pour lequel il est conçu est probablement intéressant pour nombre d’entre nous.

J’ai fini par comprendre qu’il y avait un problème plus simple à résoudre : comment une personne peut-elle prendre 20 personnes différentes qu’elle lit et commencer à créer une sorte de synthèse ou de carte mathématique de l’espace des idées, à travers un tas de livres différents qu’elle lit, ou un tas d’observations ou de conversations différentes qu’elle a, et être progressivement capable d’indexer les choses individuelles ? […]

Vous devez avoir l’habitude de marquer quelque chose comme une chose à faire pour synthétiser davantage l’idée, et ensuite revenir périodiquement en arrière pour les revoir et les écrire dans un langage plus précis, ou bien constituer vos notes à jour pour avoir cette bibliothèque de pensées sur lesquelles vous pouvez faire porter cet intérêt composé.

https://roamresearch.com/ : « Nous pensons que l’écriture est un outil de réflexion. Si nous pouvons construire un outil pour aider les gens à écrire et à organiser leurs idées plus efficacement, nous pouvons les aider à avoir de meilleures pensées et à résoudre des problèmes autrement insolubles. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.