Les visières sont encore mieux que les masques. Voici comment fabriquer la vôtre (surtout si vous portez des lunettes)

Le célèbre designer japonais est passé de la flamme olympique à quelque chose de beaucoup plus utilitaire, rapporte Fastcompany.

L’éminent designer japonais Tokujin Yoshioka a créé la flamme olympique pour les Jeux de Tokyo de 2020. Fabriquée à partir de déchets d’aluminium recyclés, elle a été façonnée en forme de fleur de cerisier, la fleur la plus aimée du Japon. Mais maintenant que les jeux ont été reportés à l’été prochain, Yoshioka a tourné son attention ailleurs : un bouclier facial pour se protéger contre la transmission de coronavirus.

L’écran facial de Yoshioka, facile à fabriquer, utilise une feuille de PVC dur et transparent pour protéger les yeux, le nez et la bouche – les points d’entrée préférés du COVID-19 dans le système respiratoire. Le modèle gratuit fournit des mesures détaillées à la fois pour la taille des ouvertures des lunettes et l’épaisseur de la bordure en plastique (les feuilles de PVC transparent se trouvent généralement dans les magasins de bricolage).

En trois étapes faciles, imprimez le modèle en papier, placez-le sur la feuille de plastique pour en découper la forme, et fixez-le à la monture des lunettes – les citoyens comme les professionnels de santé peuvent créer leur propre équipement de protection individuelle car les produits restent rares. (Il existe même une vidéo d’instruction pratique sur le site web de Yoshioka, qui montre comment la courbe naturelle des montures de lunettes permet de courber le plastique pour lui donner la forme du visage sans aucun pliage ni outil supplémentaire).

En raison de la nature hautement contagieuse du coronavirus, qui, selon la plupart des experts, peut se propager par des gouttelettes pouvant atteindre 1,80 m, les médecins ne se contentent pas d’exhorter les professionnels de la santé à porter des protections faciales à tout moment, mais aussi la population en général. Chaque fois qu’une personne quitte son domicile, la meilleure façon de prévenir l’infection est de protéger les points d’entrée les plus vulnérables. Les masques ont été largement présentés comme l’équipement de choix, mais aujourd’hui, les épidémiologistes des hôpitaux de l’Iowa suggèrent que les écrans faciaux comme celui de Yoshioka sont une solution encore meilleure car ils couvrent une plus grande surface et empêchent les personnes qui les portent de toucher leur visage.

Téléchargez ici le patron.

« Il est important de noter que les visières sont durables, qu’elles peuvent être nettoyées après usage, réutilisées à plusieurs reprises et que, pour de nombreuses personnes, elles sont plus confortables que les masques faciaux. Comme ces écrans sont réutilisables et sont diversifiés dans les chaînes d’approvisionnement de plusieurs industries, l’offre actuelle est moins limitée que pour les masques faciaux », écrivent le Dr Michael Edmond et le Dr Daniel Diekema, spécialistes des maladies infectieuses à Iowa City.

En 2010, Yoshioka a été nommé l’une des personnes les plus créatives de Fast Company. Au cours de la dernière décennie, il a mis ses compétences en matière de design au service de toutes sortes de projets, allant d’un téléphone portable transparent à une « église » faite de 500 prismes de cristal.

 

Repéré sur Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.