Des applications qui écoutent votre toux

Les smartphones en savent déjà beaucoup sur nous, mais certains chercheurs parient maintenant que ces appareils peuvent également être formés pour détecter si nous sommes infectés par le nouveau coronavirus – simplement en écoutant.

CoughVid

Pour que l’outil fonctionne, il faut tousser à proximité du micro, qui enregistre le son sur une dizaine de secondes. Les données sont conservées « de manière anonyme sur nos serveurs » (qui se trouvent dans les locaux de l’EPFL), annonce le laboratoire suisse, qui procédera ensuite au traitement du signal audio et au machine learning pour déterminer si cette source peut constituer un outil concret de dépistage, au moins partiel. Les données ne seront ni partagées ni vendues à des tiers, et ne seront utilisées que dans le cadre de la recherche. Précisons que la web app demande l’accès à la géolocalisation de votre appareil. Celle-ci n’est pas indispensable pour procéder à l’enregistrement, rapporte Clubic.

Une autre recherche datant de 2019 proposait déjà le diagnostic santé par l’analyse de la toux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.