Amazon déploie des caméras thermiques dans les entrepôts pour détecter plus rapidement les fièvres

Amazon.com Inc a commencé à utiliser des caméras thermiques dans ses entrepôts pour accélérer le dépistage des travailleurs fébriles qui pourraient être infectés par le coronavirus, ont déclaré les employés à Reuters

Les caméras mesurent en effet la quantité de chaleur que les gens émettent par rapport à leur environnement. Elles nécessitent moins de temps et de contact que les thermomètres frontaux, adoptés précédemment par Amazon, ont déclaré les travailleurs.

Des cas de virus ont été signalés parmi le personnel de plus de 50 entrepôts américains d’Amazon. Cela a incité certains travailleurs à s’inquiéter pour leur sécurité et à quitter le travail. Les syndicats et les élus ont demandé à Amazon de fermer les bâtiments.

L’utilisation de caméras, qui n’avait jamais été signalée auparavant, montre comment le deuxième plus grand employeur américain explore des méthodes pour contenir la propagation du virus sans fermer les entrepôts essentiels à son fonctionnement.

Les États américains ont donné à Amazon le feu vert pour livrer des marchandises dans presque tout le pays dans le cadre de commandes au détail, à l’inverse de la France qui a mis le hola.

En France, Amazon a fermé temporairement six de ses centres d’exécution – l’une des plus grandes retombées à ce jour d’un conflit avec les travailleurs sur les risques de contagion du coronavirus.

Parmi les autres entreprises qui ont exploré l’utilisation de la technologie de la caméra thermique : Tyson Foods Inc et Intel Corp. Les systèmes de caméras, qui ont été largement utilisés dans les aéroports d’Asie après l’épidémie de SRAS en 2003, peuvent coûter entre 5 000 et 20 000 dollars.

Cette semaine et la semaine dernière, Amazon a installé le matériel pour les caméras thermiques dans au moins six entrepôts en dehors de Los Angeles et de Seattle, où la société est basée, selon les employés et les postes sur les médias sociaux.

Les caméras thermiques remplaceront également les thermomètres à l’entrée de nombreux magasins Whole Foods d’Amazon, selon une récente note du personnel vue par Reuters et rapportée précédemment par Business Insider.

L’entreprise effectue une deuxième vérification au moyen d’un thermomètre frontal sur toute personne signalée par les caméras afin de déterminer une température exacte, a déclaré l’un des travailleurs. Une norme internationale exige cette vérification supplémentaire, bien qu’un fabricant de systèmes de caméras ait déclaré que le balayage infrarouge est plus précis qu’un thermomètre.

Via Reuters

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.