T Sakhi infuse des fils métalliques dans le verre de Murano pour la vaisselle de Tasting Threads

Le studio de design de Beyrouth T Sakhi a combiné du verre vénitien de Murano avec des fils et de la poudre de métal recyclés pour créer une paire de collections de verres texturés.

Les deux collections de vaisselle, intitulées Tasting Thread et Nomads, sont toutes deux le fruit des expériences de T Sakhi avec le verre de Murano dans le but d’obtenir de nouvelles textures.

Les fondatrices et sœurs Tessa et Tara Sakhi ont incorporé des débris métalliques dans chacune des pièces. Elles ont utilisé de l’aluminium, du cuivre, du laiton et d’autres poudres métalliques collectées dans les flux de déchets des usines de leur région.

Les designers libano-polonais les ont créés comme des objets fonctionnels pour un usage quotidien qui rassemblent les gens, leur permettant d’interagir et de partager des moments autour d’un repas ou d’une boisson.

Leur collection de vaisselle Tasting Threads comprend une série de verres longs et courts colorés, de petits verres à shot, d’assiettes plates et de bols profonds.

Chaque objet est coloré dans une variété de teintes vives choisies pour ressembler à des pierres précieuses, allant de l’alexandrite et de l’améthyste à l’ambre, au rubis et au cobalt.

Les objets artisanaux sont une fusion de deux cultures méditerranéennes. Le duo de designers a travaillé avec des artisans locaux à Venise pour sculpter le verre de Murano en objets qui font référence aux formes traditionnelles libanaises.

Pour réaliser chacune des pièces, rapporte Dezeen, les designers commencent par sélectionner le mélange de particules colorées qui créera la teinte globale de la verrerie avant de presser le verre de Murano fondu sur les particules.

Les fils métalliques sont infusés dans le verre lorsqu’il est encore chaud, puis incorporés à différentes températures pour ramollir le matériau afin de l’intégrer complètement dans le verre.

« Cela demande un travail méticuleux de timing et de niveaux de température pour éviter de casser le verre fragile », expliquent les concepteurs.

« Pendant le processus de refroidissement, le métal se contracte et le verre se solidifie, il s’agit donc de ne pas laisser une action l’emporter sur l’autre ».

T Sakhi

Via Dezeen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.