Les cas de coronavirus en Chine pourraient avoir été quatre fois plus nombreux que le chiffre officiel, selon une étude

Helen Davidson rapporte que plus de 232 000 personnes pourraient avoir été infectées lors de la première vague de Covid-19 en Chine continentale, soit quatre fois les chiffres officiels, selon une étude réalisée par des chercheurs de Hong Kong.

La Chine continentale a signalé plus de 55 000 cas au 20 février mais, selon une recherche d’universitaires de l’école de santé publique de l’université de Hong Kong publiée dans le Lancet, le nombre réel aurait été bien plus important si la définition d’un cas de Covid-19 utilisée par la suite avait été appliquée dès le départ.

Chiffres de https://www.worldometers.info/coronavirus/

La Chine a maintenant signalé plus de 83 000 cas. Au niveau mondial, le nombre de décès dus au coronavirus a dépassé les 183 000, le nombre de cas dans le monde s’élevant à plus de 2,6 millions.

La commission nationale chinoise de la santé a publié 7 versions d’une définition de cas pour Covid-19 entre le 15 janvier et le 3 mars, et l’étude a révélé que ces changements avaient un « effet substantiel » sur le nombre d’infections détectées comme des cas.

Cette étude intervient alors que l’ambassadeur de Chine aux États-Unis a appelé à « repenser sérieusement les fondements » des relations entre les deux pays, tout en critiquant les politiciens américains qui ignorent les scientifiques et lancent des accusations « sans fondement ».

Lisez l’analyse complète du Guardian.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.