🇮🇹 🚲 (et 🇫🇷) Les villes repensent la mobilité urbaine post-pandémique

« Milan mise beaucoup sur le vélo et la marche. Au cours de l’été, le centre-ville sera partiellement remodelé pour donner aux vélos et aux piétons plus de 35 kilomètres d’espace routier auparavant utilisé par les voitures.

Les voitures autorisées à pénétrer dans le centre doivent respecter une nouvelle limite de vitesse réduite à 30 kilomètres par heure. L’objectif est de rendre la circulation plus fluide et de donner aux piétons plus d’espace pour se déployer en toute sécurité.

Milan est peut-être en avance sur son temps, mais elle est loin d’être la seule ville européenne à envisager des mesures similaires de réduction de la circulation automobile.

Consultez Citylab

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.