Odami crée une collection de meubles à partir d’un arbre sur le déclinOdami crée une collection de meubles à partir d’un arbre sur le déclin

Le studio canadien Odami a utilisé le bois d’un chêne rouge de 130 ans pour concevoir des meubles et des luminaires.

Étude de cas 01 : On Mass comprend un fauteuil, une lampe et une table fabriqués à partir du tronc et des branches d’un chêne rouge mourant.

Odami a travaillé avec Patrick Murphy, propriétaire de One Wood, une entreprise de travail du bois, pour réaliser les trois pièces uniques qui visent à explorer le concept de masse.

« En tant que simples compositions de masses lourdes, chaque pièce est l’expression de cette force et de cette puissance », a déclaré Odami. « Avec une simplicité intemporelle, chaque pièce est une humble célébration de la richesse matérielle et de l’artisanat, et une étude du confort de la masse ».

L’arbre provient de la propriété des parents de Murphy à St Anns, dans l’Ontario. Une de ses branches était déjà tombée et avait pourri, mais l’équipe a pu préserver la majorité de son tronc principal et l’utiliser pour créer les pièces.

« Ces pièces ne se contentent pas d’utiliser son matériau, mais tentent d’exploiter cette vitalité, et incarnent la stabilité et le poids de sa présence perdue », ajoute le studio.

Après que le chêne rouge ait été coupé, le bois a été séché puis découpé en de nouvelles formes, ce qui l’a fait s’étirer, se déformer et se fissurer. Au total, le processus de fabrication s’est déroulé sur une période de huit mois.

Sur la lampe, la lumière brille à travers la fine ouverture entre une tige de forme carrée et une colonne arrondie qui se trouve devant la pièce. Un bloc rectangulaire forme le sommet et la base de l’œuvre en forme de prisme.

Le siège incurvé et le dossier à bords droits du fauteuil sont placés à angle l’un par rapport à l’autre et se fixent entre les deux bras arrondis de chaque côté du dessin.

Des marques noires visibles sur l’avant du siège indiquent les zones où le bois s’est étiré et fendu en raison du travail de la forme arquée.

La table basse a de gros pieds fixés en son centre. Une surface plane s’étend au-delà des deux pieds pour former le plateau de la table. Au milieu se trouve un petit couvercle qui se soulève pour révéler un minuscule compartiment intégré à la table.

Odami est un studio de design d’architecture, d’intérieur et de mobilier fondé à Toronto en 2017 par l’architecte espagnol Aránzazu González Bernardo et le designer canadien Michael Norman Fohring.

Via Dezeen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.