Pousse-toi, Zoom. Cette interface magique est l’avenir de la vidéoconférence

C’est ce qu’on appelle The Square. Et on en a besoin, pronto, affirme Fastcompany.

Des dizaines de millions de personnes travaillent à domicile. L’utilisation du zoom a explosé avec l’apparition des chats vidéo – même s’ils sont épuisants. Et lorsque nous retournons à nos bureaux, nous n’y retournerons probablement pas tous. Pour permettre la distanciation sociale, davantage de personnes travailleront par roulement et à distance.

Alors, devons-nous nous contenter du bureau à domicile « Zoom from the touch » que nous avons aujourd’hui ? Pas nécessairement ! Le cabinet de design Argodesign a créé un concept appelé « Square« . Il s’agit d’une fenêtre artificielle, créée à partir d’un écran LCD qui va sur le mur à côté de votre bureau. Lorsque vous levez l’ombre, vous pouvez voir un ou deux collègues travailler juste à côté de vous. Vous pouvez engager une conversation ou l’ignorer. Vous pouvez bavarder ou tenir une réunion productive. Tout comme dans un vrai bureau.

« Nous nous sommes concentrés non seulement sur la disponibilité du télétravail, mais aussi sur sa convivialité », explique Mark Rolston, fondateur et directeur de la création d’Argodesign.

Le Square n’est qu’une idée, plutôt qu’un produit réel, mais il est fondé sur une technologie établie. Le cadre cache quatre petites caméras, qui combinent leurs images pour créer une version 3D de vous plutôt qu’un cadre Zoom plat. Cela permet une bien plus grande immersion que votre écran standard. Lorsque vous regardez l’écran, il suit votre regard, en déplaçant sa perspective grâce à l’effet de parallaxe.

Tout cela se traduit par une véritable sensation de présence. Le Square présente les gens en taille 1:1, avec une scène qui a une vraie profondeur. Si elle était correctement réalisée, elle donnerait l’impression d’être une fenêtre, avec un contact visuel.

« Ce n’est pas seulement pour une conversation, c’est aussi pour un collègue de bureau », dit Rolston.

« La quantité d’émotion humaine que cette chose pourrait transmettre serait formidable », ajoute le chef technologue créatif Jared Ficklin. « Il y a eu beaucoup de rapports récemment sur l’effort énergétique et le stress pour engager nos sens cognitifs dans la téléprésence. C’est épuisant. Une des raisons pour lesquelles je postule est qu’il vous manque le feedback non verbal. » Les chercheurs en cognition s’accordent à dire que cette fatigue dite du « zoom » existe réellement. Un simple retard d’une seconde pour répondre à quelqu’un sur un chat vidéo typique – ce qui serait parfaitement normal en personne – peut être perçu comme comme un signe de manque d’engagement mental. Aussi impressionnant que soit Zoom, nous sommes tous à cran pendant ces chats vidéo d’une manière qu’une fenêtre plus naturaliste sur quelqu’un d’autre pourrait atténuer (même si elle est complètement simulée par la technologie).

Son mode « pod », qui mélange la géométrie vidéo entre non pas deux, mais trois personnes, crée une simulation convaincante d’une petite salle de réunion. Dans cette optique, le Square est passé d’intéressant à essentiel, d’un chat vidéo à une architecture virtuelle qui transforme le bureau à domicile en un véritable espace de cowork. (Il convient toutefois de noter que le Square pourrait être aménagé avec une vue de chat plus typique pour des groupes plus importants).

Argodesign imagine que la place n’aurait pas besoin d’être un produit de luxe. Étant donné que les téléviseurs 4K commencent à coûter des centaines de dollars aujourd’hui, il est possible que le Square puisse être commercialisée pour 500 à 1 000 dollars. Et comme les entreprises nous obligeraient à travailler à domicile, ce serait le genre d’accessoire qu’une entreprise pourrait fournir à un employé, presque comme un avantage. À cet égard, le concept est tout à fait réalisable. Il faudrait se procurer un écran, ajouter quelques caméras et développer les outils de traitement visuel et de téléconférence pour coller le tout. Toute partie intéressée qui voudrait effectivement terminer le développement du logiciel et construire l’appareil est la bienvenue chez Argodesign.

Bien sûr, il est facile de voir le côté Big Brother de la possession d’un tel appareil. L’un des avantages du travail à domicile est la possibilité de se promener dans le quartier ou de porter un pull sans être vu par un collègue ou un responsable. Le Square vous remettrait en valeur, tout comme vous l’êtes dans un vrai bureau. C’est une critique valable. Mais là encore, la culture Zoom nous demande déjà beaucoup en activant les caméras dans nos maisons. Au minimum, le Square pourrait vivre dans un endroit fixe, à un angle fixe, qui établirait des limites dans votre maison quant à l’endroit où se trouve votre travail, et à l’endroit où se trouve l’espace où vous pouvez vous promener sans pantalon. Veillez simplement à baisser le rideau ombre lorsque la journée est terminée, au cas où.

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.