Réalisme dégénératif : le roman et la nation en France au XXIe siècle

Une nouvelle souche de réalisme est apparue en France. Les romans qui l’incarnent représentent des peurs diverses – immigration et changement démographique, islam radical, féminisme, nouvelles technologies, mondialisation, capitalisme américain et Union européenne – mais ces livres, souvent des best-sellers, partagent des affinités cruciales. Dans leurs visions dystopiques, l’effondrement de la France, de l’Europe et de la civilisation occidentale est dépeint comme presque certain et le mode littéraire du réalisme commence à s’effondrer. Surtout, ils dépeignent une force dégénérative dont les effets sur la nation et sur la réalité elle-même peuvent être ressentis.

En examinant les romans clés de Michel Houellebecq, Frédéric Beigbeder, Aurélien Bellanger, Yann Moix et d’autres écrivains français, Christy Wampole identifie et critique cette tendance émergente au « réalisme dégénératif« . Elle examine la façon dont ces écrivains s’inspirent des sciences sociales, du nouveau journalisme des années 1960, des pamphlets politiques, des reportages et des médias sociaux pour construire une atmosphère de désintégration et de déclin. Wampole montre comment les romans réalistes dégénératifs explorent un monde contaminé par les théories du complot, le mysticisme et la désinformation, répondant à la confusion de l’ère Internet entre les faits et la fiction par une complainte sur la perte du réel et un accent implacable sur le rôle des médias dans la construction de la réalité. Dans une période d’anxiété populiste généralisée sur le déclin perçu de la nation française, ce livre diagnostique les symptômes littéraires du renouveau réactionnaire actuel.

Réalisme dégénératif : le roman et la nation en France au XXIe siècle

A propos de l’auteur :
Christy Wampole est professeur associé de français à l’université de Princeton. Elle est l’auteur de Rootedness : The Ramifications of a Metaphor (2016) et The Other Serious : Essays for the New American Generation (2015).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.